Collaboration spéciale Les fondateurs de l'entreprise Wineout, André-Philippe Boulet, Terence Kao et Jérôme Combet-Blanc, s'apprêtent à lancer leur première application mobile, Dégustation Vegas.

C’est ce printemps que les disciples de Bacchus devraient être en mesure de parfaire leurs connaissances du vin tout en s’amusant grâce à l’application mobile «Dégustation Vegas» développée par trois étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS).

«L’application devrait être disponible pour le grand public d’ici mai», avance Jérôme Combet-Blanc, l’un des trois fondateurs de Wineout, l’entreprise derrière ce projet.

Jusqu’à maintenant, les concepteurs l’ont testée auprès d’amateurs de vin lors d’événements, dont la Fête des vendanges de Magog tenue en septembre dernier.

Le jeu éducatif invite les amateurs à analyser un vin comme le fait un sommelier, étape par étape. Ils s’intéressent à sa robe, son nez, son goût.

Ils peuvent ensuite s’amuser à mettre leurs connaissances à l’épreuve en tentant d’identifier le cépage, le pays d’origine et le millésime du vin qu’ils viennent de déguster à l’aveugle.

Partenariat
Pour les trois fondateurs de l’entreprise, l’aventure a commencé il y a un an dans le cadre du microprogramme en entrepreneurship offert à l’ÉTS.

Terence Kao a présenté l’idée à Jérôme Combet-Blanc et André-Philippe Boulet. Ils n’ont pas hésité à embarquer dans le projet développé en partenariat avec la sommelière Jessica Harnois, la conceptrice du jeu Dégustation Vegas qu’elle utilise depuis déjà quelques années pour animer des événements. Elle cherchait une équipe pour le transcrire en une application mobile.

«Nous sommes une équipe de développement», précise M. Combet-Blanc, directeur des opérations de Wineout, soulignant que Jessica Harnois conserve la propriété intellectuelle du jeu dans ce joint venture.

Bourse de 20 000$
Pour l’appuyer dans son travail de mise en marché de l’application, l’entreprise vient de recevoir une bourse de 20 000$ dans le cadre du programme de bourses BDC Entrepreneur, un partenariat entre la Banque de développement du Canada et l’ÉTS visant à encourager les étudiants en génie qui souhaitent se lancer en affaires.

«La bourse représente pour nous un tremplin pour aller convaincre les meilleurs talents de l’industrie de se joindre à notre équipe», explique le directeur général de Wineout, Terence Kao.

Jérôme Combet-Blanc rappelle qu’une application peut être développée à peu de frais dans son sous-sol ou son garage. «Mais dès qu’on veut aller sur le marché, il faut faire appel à des ressources. C’est la partie qui coûte un peu plus cher», souligne-t-il.

Les jeunes entrepreneurs ont déjà dans leur tiroir d’autres idées d’applications pour démocratiser les connaissances sur le vin.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!