Photo: TC Media - Hugo Lorini Les maires Benoit Dorais et Russell Copeman ont présenté les détails du service d'alertes citoyennes offert dans leur arrondissement.

Qu’il s’agisse d’une coupure d’eau, d’une entrave majeure à la circulation ou de renseignements sur une opération de déneigement, les résidents du Sud-Ouest peuvent désormais être informés rapidement d’une situation en recevant des messages sur leur ordinateur ou leur téléphone avec un service d’alertes.

«Le service servira à diffuser instantanément de courts messages pour signaler une situation imprévue qui demande une attention particulière», explique le maire Benoit Dorais.

Les personnes qui s’inscrivent (alertescitoyennes.com) reçoivent des courriels, des messages SMS ou des appels téléphoniques robotisés.

Elles peuvent choisir les sujets qui les intéressent, tels les collectes de déchets, la circulation, le déneigement, le service d’aqueduc et l’environnement.

La fonction de géociblage permet au citoyen de recevoir uniquement des messages pour des situations dans un secteur précis.

L’arrondissement du Sud-Ouest devient le deuxième à mettre en place un tel service, après celui de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Il est en fonction dans cet arrondissement depuis 2013. «Jusqu’à maintenant, il y a plus de 4000 abonnés», signale le maire Russell Copeman. Depuis le lancement, environ 350 alertes ont été diffusées.

Version améliorée
Cet outil devient un moyen de communication supplémentaire pour rejoindre les citoyens. Il s’agit d’une version améliorée, d’une «version 2.0» du service, note M. Copeman. Les fonctions de messages SMS et d’appels robotisés ont été ajoutées, de même que le géociblage.

L’arrondissement du Sud-Ouest n’a pas l’intention de renoncer aux outils traditionnels pour informer la population lors de certaines situations. Le maire Dorais donne comme exemple l’accroche-porte qui continuera d’être utilisé pour prévenir les résidents d’un secteur lors d’une coupure d’eau.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!