Burinage de vélos, patrouille dans les parcs, rappel de la réglementation canine, les six étudiants de 16 et 17 ans embauchés pour la période estivale par l’organisme en sécurité urbaine Prévention Sud-Ouest ont un mandat qui ratisse large.

Mercredi après-midi, Ayundai Nicolas-Walker, Gardine, Belzince et Miriam Vachon-Haddine étaient en bordure du canal de Lachine pour effectuer gratuitement le burinage de vélos.

L’après-midi, il y a en permanence une équipe près du kiosque de Ma Bicyclette.

«Nous gravons un code qui est fourni par le service de police», explique Miriam. Ce numéro est entré dans la base de données du poste de quartier (PDQ) 15. Il rend la bicyclette moins intéressante pour un voleur puisque plus difficilement revendable.

Sensibilisation
Quelques heures plus tôt, l’équipe visitait des parcs de Saint-Henri. «Nous avons patrouillé dans les parcs Bonheur d’occasion, Sir-George-Étienne-Cartier et Victor-Rousselot. Nous avons parlé de règlementation sur les chiens à des citoyens», indique Ayundai.

«Ils recensent aussi dans les parcs les infrastructures non sécuritaires, brisées ou vandalisées», explique Céline Berck, conseillère chez Prévention Sud-Ouest et responsable de l’équipe d’étudiants. L’information qu’ils colligent est relayée aux travaux publics. «Nous constatons surtout l’apparition de graffitis», signale Gardine.

Les étudiants sont également affectés au parc Angrignon. Dans le cadre du projet «Tolérance zéro» portant sur les actes indécents mené par le PDQ 15, ils distribuent aux citoyens un carton les invitant à dénoncer toute situation dont ils pourraient être témoins.

Le travail des étudiants en est essentiellement un de sensibilisation. «Nous ne sommes pas dans la répression», souligne Céline Berck.

Les adolescents seront présents dans tous les quartiers de l’arrondissement du lundi au jeudi jusqu’au 18 août. L’horaire complet est disponible sur le site prevention-sud-ouest.com.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!