(Photo: TC Media - Patrick Sicotte) Cheasypop a commencé sa tournée vendredi, à l'occasion du lancement de l'album.

Après plusieurs années de travail, Cheasypop, le groupe de musique pop originaire de Pointe-Saint-Charles, dans l’arrondissement Sud-Ouest, a procédé au lancement de son tout premier album Tool of love, le 21 juillet. L’événement festif, qui se déroulait dans la cour intérieure d’un établissement privé, marquait aussi le début de leur tournée d’une semaine. Le groupe formé de Flory Daahboy, V2K, Cœur de Renard et Jésus Moderne, enflammera les planches du Québec, de Montréal jusqu’en Gaspésie. Entrevue avec le chanteur et compositeur du groupe, Flory Daahboy.

Question: Comment tout a commencé?
Réponse: Il y a quelques années, j’organisais des concerts dehors à ma petite maison, en face du jardin Saint-Charles. J’invitais des musiciens à jouer pour desservir les gens du quartier et briser l’isolement social. C’est comme ça que j’ai rencontré des membres du groupe et qu’on a commencé à écrire des chansons et à travailler sur notre album.

Q: Qui sont les membres du groupe?
R: Comme nous avons tous notre carrière respective, nous avons choisi des noms fictifs afin de protéger notre vie privée. Je travaille dans le domaine de la construction, mais je suis aussi le chanteur et compositeur du groupe. V2K, notre bassiste, est plombier. Notre guitariste, Cœur de Renard, travaille en santé et Jésus Moderne, qui travaille dans un café, est au clavier. Nous habitons tous à Pointe-Saint-Charles, sauf Cœur de Renard qui habite la Rive-Sud. Sur le disque, il y a aussi Sweet Pear et Pedro Tambien mais ils ne participeront pas à la tournée.

Q: Pourquoi avoir choisi ces noms fictifs?
R: Cela s’est fait spontanément. On voulait rester dans le thème du groupe et choisir des noms un peu quétaines.

Q: Qu’est-ce qu’on retrouve sur votre album Tool of love?
R: C’est un projet sur lequel on travaille depuis trois ans. Ce sont toutes des chansons qui clament l’innocence et la naïveté d’un groupe de musique populaire. La grande majorité parle d’amour et d’autres sujets légers comme Noël ou les festivals. On s’inspire beaucoup de nos expériences personnelles pour écrire les chansons. Nous avons aussi composé une chanson sur Montréal en l’honneur du 375e anniversaire.

Q: Où est-il possible de se procurer l’album?
R: Pour le moment, nous ne l’avons pas encore distribué chez les disquaires, mais nous comptons le faire prochainement. C’est possible de le commander par la poste et ceux qui assistent au concert peuvent l’acheter sur place.

Q: Quels sont vos projets futurs?
R: Nous avions comme objectif de lancer notre album et de faire une tournée à travers le Québec. Maintenant que nous avons réussi, nous ne savons pas trop ce qui nous attend. Nous allons prendre les opportunités qui s’offrent à nous et continuer à jouer en concert. Notre but ultime serait de pouvoir participer à des festivals d’envergure l’été prochain, que ce soit à Montréal ou ailleurs.

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!