Novae / Collaboration spéciale Gérald St-Georges, directeur général du Théâtre Paradoxe, Matthieu Salou de l'équipe Novae, et Clémence Fuzeau, responsable du développement des affaires au Théâtre Paradoxe.

Le Théâtre Paradoxe collectionne les honneurs. Après le prix pour ses pratiques écoresponsables remporté en mars dernier dans le cadre du concours Les Vivats, il vient d’être honoré lors de la seconde édition des Prix de l’Entreprise citoyenne organisée par le média Novae.

Le théâtre situé sur le boulevard Monk, dans l’ancienne église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, a remporté le prix dans la catégorie Stratégie d’affaires qui soulignent les meilleures pratiques de développement durable et de responsabilité sociale au Québec.

Il était finaliste avec Vidéotron et le Mouvement des caisses Desjardins.

Le théâtre est à la fois un lieu de formation pour des jeunes en insertion socioprofessionnelle, une scène culturelle multidisciplinaire, un levier de revitalisation urbaine ainsi qu’une salle écoresponsable.

«Ce projet, c’est le cumulatif de plus de dix ans de travail, de beaucoup d’audace, de grande détermination et, parfois, de petits doutes, a commenté Gérald St-Georges, directeur général du théâtre. Cette reconnaissance consolide tous les efforts mis dans cette aventure qui démontre qu’un modèle d’affaires orienté sur des enjeux sociaux peut être profitable et ce, tant économiquement que socialement.»

Les Prix de l’Entreprise citoyenne soulignent les meilleures pratiques de développement durable et de responsabilité sociale au Québec.

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!