Chaque semaine, IDS/Verdun Hebdo invite les candidats au poste de député provincial dans Verdun à exprimer leur point de vue sur différents enjeux locaux. Leur réponse est publiée telle quelle. Leur participation n’est pas obligatoire.

 

La première question posée est: quels sont les trois points à améliorer dans Verdun?

 

Constantin Fortier
Parti québécois
L’éducation est le socle d’un pays prospère, juste et équitable. Je suis citoyen de Verdun et ma constante implication dans le réseau des CPE et des écoles publiques montre l’importance que j’accorde à la réussite de nos enfants et à l’égalité des chances. Il faut rapidement rénover nos écoles vétustes, protéger les budgets pour les services à l’éducation et améliorer les infrastructures sportives.
Je veillerai à préserver et respecter la mixité sociale en m’assurant d’obtenir le financement pour la rénovation et la création de nouveaux logements sociaux, en garantissant un accès de proximité à une infirmière spécialisée au CLSC de Verdun et en augmentant le financement de nos organismes communautaires et de réinsertion.
Je rêve que le pays du Québec soit un leader mondial dans la réussite de la transition énergétique et j’encouragerai l’économie sociale, accompagnerai les commerçants et les citoyens de Verdun dans leurs initiatives de transition écologique.


Raphaël Fortin
Nouveau Parti démocratique du Québec
La première priorité du NPDQ dans Verdun est sans aucun doute un meilleur accès à des logements abordables et sociaux. Il est important que le développement de la circonscription se fasse en considérant les réalités du quartier et des gens qui y vivent. Il faut donc favoriser le développement de logements accessibles.
Une autre priorité pour le NPDQ et Raphaël dans Verdun est l’instauration d’une forme de revenu universel garanti ou revenu de citoyenneté. À long terme, cette mesure va créer un système plus simple en réduisant le nombre de programmes et de règles, va réduire la pauvreté et sera moins stigmatisant.
Enfin, le NPDQ souhaite développer davantage les services de santé et sociaux offerts aux aînés pour mieux les accompagner et briser l’isolement. Nous souhaitons renforcer et développer les soins de longues durées, les soins à domicile, les services en CLSC et les services en santé mentale et en prévention.


Nicole Leduc
Coalition avenir Québec
Après des mois de consultation auprès des diverses communautés des trois districts de Verdun et des derniers jours sur la rue Wellington:
Le premier enjeu est le soutien et la qualité des services aux aînés, qu’ils soient dans les CHSLD ou qu’ils demeurent dans leurs propres résidences. Bon nombre de nos aînés se sentent ignorés par les partis politiques alors qu’ils ont des besoins criants en matière d’accès au logement social et en ce qui concerne la réduction de leur fardeau fiscal. Le deuxième enjeu est le taux élevé de décrochage scolaire, conséquence du manque de soutien pour le dépistage précoce de problèmes d’apprentissage et de l’absence de suivi au secondaire. Le troisième enjeu est le soutien et la pérennité du financement des organismes sociaux et communautaires qui viennent en aide aux laissés-pour-compte de notre société. Ces dernières années, les coupures du gouvernement libéral n’ont fait qu’aggraver la situation.

 

Isabelle Melançon
Parti libéral du Québec
Persévérance scolaire
Ma priorité a toujours été la lutte au décrochage scolaire. En 18 mois comme députée, je suis allée chercher une aide additionnelle de plus de 610 000$ pour les organismes en persévérance scolaire de Verdun. Je compte continuer sur cette lancée, la réussite de nos enfants est primordiale.
Santé – Santé mentale
La santé et la santé mentale demeureront des enjeux essentiels de mon action politique. Que ce soit l’amélioration des accès aux services ou encore la santé mentale de nos étudiants. (Ouverture imminente du CLSC à l’Île-des-Sœurs, de la super-clinique à Verdun et l’avancement important du dossier de l’hôpital démontre mon engagement)
Terrains – Environnement
À titre de ministre de l’Environnement, j’ai annoncé 75M$ pour la décontamination des sols à Montréal. Ceci permettra de développer des logements sociaux, des CPE, des écoles et des infrastructures sportives. Les terrains du boulevard Gaétan-Laberge en sont un très bon exemple.

 

Vanessa Roy
Québec solidaire
Avoir des CLSC ouvert 24/7 avec suffisamment d’infirmières, de travailleur-euse-s sociaux et de personnel en réadaptation permettra aux verdunois-e-s d’avoir accès aux services dont ils ont besoin, ce qui désengorgera les urgences et favorisera le travail d’équipe entre les professionnel-le-s de la santé.
L’augmentation du salaire minimum à 15$/h profitera à un verdunois-e-s sur trois (données de 2018), qui passeront de 20 000$ et moins à 25 000$/an. Cette mesure permettra aux plus vulnérables d’être au-dessus du seuil de pauvreté, ce qui améliorera directement leur santé. Nous soutiendrons les PME dans cette transition.
L’indépendance du Québec nous permettra de se réapproprier les pouvoirs législatifs et financiers qui sont actuellement concentrés à Ottawa et ainsi réaliser notre plein potentiel québécois. Notre vision inclusive de l’indépendance passera par la rédaction d’une constitution Québécoise main dans la main avec les communautés autochtones, les communautés anglophones et les communautés culturelles.

 

Alex Tyrrell
Parti vert du Québec
Pour le Parti Vert du Québec la protection de l’environnement et la lutte pour la justice sociale sont entièrement liés et inséparables. C’est pour cette raison que mes priorités pour la circonscription sont la gratuité des transports en commun afin d’inciter les gens à changer leurs habitudes tout en allégeant le fardeau fiscal des personnes à faible revenu. Si je suis élu député, je continuerai à militer pour une l’amélioration du système de santé public, la lutte contre la privatisation des services de santé ainsi que les soins dentaires gratuit pour tous. En terminant je crois que la diversité du Québec est une de nos plus grandes forces et qu’il faut déployer de grand moyens pour lutter contre le racisme et la discrimination. Pour ce faire, il faut aller de l’avant avec une commission d’enquête sur le racisme systémique et assurer une plus grande reconnaissance des diplômes obtenus à l’étranger.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!