TC Media - Christine Emond Les travaux effectués chez Énergie Cardio seront terminés le 24 septembre.

Une marquise qui a marqué l’histoire de la rue Wellington sera conservée. L’enseigne de l’ancien Théâtre Palace sera actualisée par son propriétaire, le centre d’entraînement Énergie Cardio, qui fait peau neuve jusqu’au 24 septembre.

«Ils garderont le devant, avec Énergie Cardio écrit dessus, mais en plus moderne», explique le maire de Verdun, Jean-François Parenteau. On ne retrouvera donc plus le style Art déco des années 50 que la marquise affichait.

L’une des dernières de ce genre à Montréal, elle a été installée vers 1940, alors que le Théâtre Palace avait déjà pignon sur rue depuis environ 1916.

Patrimoine

Au fil des ans, l’enseigne a subi des modifications. Des citoyens auraient souhaité qu’elle soit classée au patrimoine culturel en plus d’être restaurée.

«L’enseigne pourrait être appelée à devenir un symbole d’unité, un symbole fort de la rue Wellington, en brillant de toutes ses ampoules et de tous ses néons comme jadis», avance le Verdunois Luc Lefebvre.

Sur la portion de l’artère entre la 6e Avenue et la rue Strathmore, tout travail de réaménagement des enseignes est soumis au processus du Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) et étudié par le Comité consultatif d’urbanisme (CCU).

La demande d’Énergie Cardio de retirer la section verticale a été rejetée. Il n’y a toutefois aucune obligation de conserver les lumières à l’intérieur.

Le président d’Énergie Cardio à Verdun, Marko Bianchi, n’a pas souhaité commenter ou expliquer sa démarche.

Histoire

Les plans de l’immeuble du 3481, rue Wellington ont été dessinés par l’architecte Raoul Gariépy pour ce qui a d’abord été le Théâtre Verdun en 1912. Cet architecte a notamment conçu quatre autres cinémas, dont le théâtre Maisonneuve et le Rialto.

Après avoir été le Théâtre Palace jusqu’en 1965, la vocation de l’endroit n’a pas changé beaucoup alors qu’Odéon a pris la relève et présenté des films jusqu’en 1985. Énergie Cardio a ensuite pris possession de l’endroit pour le transformer en centre d’entraînement.

1974-cinema-odeon Verdun

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus