Andréanne Moreau/TC Media Mairie de Verdun.

Dans la salle du conseil de Verdun, les élus Luc Gagnon et Pierre L’Heureux ont échangé de places. Cette chaise musicale peut sembler anodine, mais elle a pour résultat que les conseillers d’Équipe Coderre et ceux de Projet Montréal sont dorénavant divisés, «illustrant l’esprit de division qui y règne» dit le maire, Jean François Parenteau.

La directive viendrait du maire Jean-François Parenteau d’après le conseiller d’opposition, M. Gagnon. «Même Pierre L’Heureux a eu l’air surpris», ajoute-t-il. Son collègue Sterling Downey ajoute même qu’ils ont appris ce changement en entrant dans la salle pour le conseil du 4 octobre.

Le maire soutient cependant que la décision a été prise d’un commun accord. «Les gens se posaient beaucoup de questions, alors on voulait que ce soit plus clair et qu’ils voient facilement qui était dans quel parti», explique-t-il, avouant que l’approche des élections y était pour quelque chose.

Prévisible
Ce genre de division plus classique des partis est prévisible, d’après la spécialiste en politique municipale, Danielle Pilette. «Depuis 2013, Équipe Coderre a cherché à fédérer des élus d’autres formations. Plus on approche de 2017, plus cet espoir s’amenuise. On revient à la politique 101», soutient-elle, ajoutant que le changement de siège permet plus facilement de faire du parti adverse un bouc-émissaire.

Le maire a présenté le changement comme «une déception», qui met fin à presque deux ans d’excellente collaboration entre les conseillers. «On s’est fait rattraper par la game politique, mais je ne jette pas le blâme sur l’opposition. On a tous nos torts là-dedans», a-t-il affirmé devant les citoyens présents au dernier conseil.

La disposition mixte des conseillers avait marqué l’imaginaire des Verdunois au tout premier conseil, après les élections de 2013.

Le maire Parenteau assure que la directive ne vient pas d’Équipe Coderre.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!