Gracieuseté La CSMB espère que l'école Crawford pourra accueillir ses premiers élèves à la rentrée 2018.

La nouvelle école Crawford, à Verdun, sera finalement plus neutre. La quatrième mouture du projet, dévoilée mercredi devant 75 personnes dans le cadre d’une soirée d’information, présente aussi une cour d’école plus grande. La présentation a été en somme bien accueillie, même si certaines inquiétudes persistent, surtout en ce qui a trait à la circulation.

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) a répondu à presque toutes les recommandations faites par le comité Jacques-Viger, instance consultative de la Ville en matière d’aménagement et d’architecture.

«On a enlevé le vitrage coloré, adouci les teintes du revêtement de la cour d’école et modifié la couleur de la brique pour que le bâtiment s’harmonise vraiment avec les maisons du quartier», explique la conseillère en communications de la CSMB, Gina Guillemette.

S’ils n’en ont pas fait mention au micro pendant la soirée tenue par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), plusieurs citoyens se sont dits déçus de cette décision de retirer toute la couleur qui égayait l’architecture et rendait le bâtiment plus attrayant pour les enfants.

Circulation
La grande majorité des interventions au micro concernaient les éventuels problèmes de circulation, de sécurité et de stationnement.

Dans les plans révisés de l’école, un espace a été réservé aux autobus scolaires sur la rue Churchill et une zone de débarcadère pour les parents est prévue sur la rue Lloyd-George afin que ces déplacements ne s’ajoutent pas à ceux du Centre de la Petite enfance, sur la rue Clémenceau.

L’arrondissement installera pour sa part des saillies de trottoir aux intersections et aux sorties de la cour d’école ainsi que des dos d’ânes. D’autres mesures pourraient également être envisagées, si le besoin s’en fait sentir.

«On pourrait par exemple transformer les rues Lloyd-George et Clémenceau en sens unique, mais il faut bien étudier la question, car ce changement pourrait inciter les automobilistes à rouler plus vite puisque les rues seraient ainsi plus larges», explique la conseillère d’arrondissement et responsable du comité de circulation, Marie-Eve Brunet.

Des décisions devraient être prises sous peu, d’ici juin ou juillet, avec la mise en place du Plan de déplacement local.

Cour d’école
Les quatre places de stationnement d’abord prévues ont été abandonnées à la demande du comité afin d’agrandir la cour arrière, qui contiendra des zones de jeux et d’autresoù les professeurs pourront enseigner à l’extérieur.

La trop petite superficie de la cour d’école avait été soulevée comme argument par certains détracteurs du projet, qui envisageaient plutôt une réduction de la taille de l’école pour remédier à ce problème.

Le ministère de l’Éducation a toutefois confirmé qu’il serait impossible d’envisager un établissement plus petit dans un secteur où il prévoit déjà manquer de places d’ici 2020.

Les commentaires et mémoires seront reçus lors d’une deuxième soirée de consultation, qui aura lieu le 15 mai. Les citoyens ou organismes qui souhaitent se faire entendre doivent s’inscrire auprès de l’OCPM avant le 11 mai, à 16h.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!