Patrick Sicotte/TC Media Inauguration de la Place Wellington.

L’espace public de la rue Wellington, entre les rues Galt et de l’Église, a été inauguré sous la pluie jeudi. Imaginé en collaboration avec une quarantaine de citoyens, le lieu prendra vie au fur et à mesure que les Verdunois se l’approprieront.

«C’est sûr que la température ne rend pas justice à ce que ça va être. Ça prend des gens pour animer une place publique», fait valoir Robert Hyland, qui a participé aux ateliers de co-création.

La place est presqu’entièrement complétée et les dernières touches comme la finalisation du terrain de pétanque devraient être en place lundi.

Pergola, comptoir bistro, terrasse couverte, estrade et bibliothèque en libre-service prendront effectivement tout leur sens une fois que les Verdunois se seront approprié l’espace.

Dans un décor aux couleurs maritimes, ils pourront dorénavant s’installer pour se rassembler entre amis, prendre un lunch rapide ou simplement flâner avec les enfants.

Le thème marin se veut un rappel de la future plage, qui se trouvera à tout juste 400 mètres, derrière l’Auditorium. La terrasse de bois fait aussi un clin d’œil au boardwalk, la promenade qui avait été installée sur la digue aux abords du fleuve au début du XXe siècle.

Aménagé dans le cadre du Programme d’implantation de rues piétonnes et partagées de la Ville de Montréal, la Place Wellington reviendra chaque été pendant trois ans de façon temporaire pour ensuite devenir permanente.

Les citoyens seront invités à partager leurs commentaires à la fin de cette première saison, prévue pour la mi-octobre, afin de bonifier les aménagements de la deuxième année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!