Verdun plongera dans l’Histoire et les légendes écossaises le temps d’une fin de semaine, pour la 40e édition des Highlands games de Montréal tenue à l’Institut Douglas.

Du 3 au 6 août, des parades, des épreuves athlétiques et autres danses traditionnelles procureront une saveur celtique toute particulière aux rues verdunoises.

La journée du dimanche sera teintée de concours de cornemuse et de courses calédoniennes où les participants sont invités à venir en kilt. Une cinquantaine de personnes sont inscrites pour la compétition de danse traditionnelle, provenant de partout au Canada, des États-Unis et même d’Écosse. «Un concours de tir à la corde sera organisé dont les font seront reversés à l’Institut Douglas», indique la porte-parole de l’événement, Geneviève Blouin. L’inscription se fait sur le site des jeux avant le 31 juillet.

Il n’y a pas de Highland games, qui tirent leur nom de la région montagneuse du nord-ouest de l’Écosse, sans les fameuses épreuves d’athlétisme constituées de sept sports traditionnels. «Nous avons 11 athlètes qui participent à sept sports traditionnels cette année», ajoute Mme Blouin.

Au menu du jour sont prévus le lancer de pierre, de marteau écossais ainsi que les lancers de poids de 56 livres et de 28 livres. L’important est de projeter l’objet le plus loin, mais aussi le plus haut possible pour l’épreuve de 56 livres.

Avec son manche en rotin rigide, le marteau écossais diffère du marteau olympique qui est une balle d’acier attachée à un câble métallique. Le lanceur de marteau écossais ne tourne pas sur lui-même, mais fixe ses pieds dans le sol et projette le marteau par-dessus son épaule.

D’autres mesureront leur force au lancer de gerbe, un sport né chez les fermiers qui envoyaient des bottes de foin dans les granges. Les athlètes utiliseront un sac de toile bourré de 16 livres de foin qui doit être projeté le plus haut possible.

Le fameux lancer de tronc d’arbre aura lui aussi son heure de gloire. L’athlète soulève le tronc, dont une extrémité est plus petite que l’autre, et le balance contre son épaule. Un lancer parfait est celui où le tronc a basculé et où l’extrémité la plus fine est à midi par rapport à la direction de la course.

Festivités

«Nous attendons autour de 8000 visiteurs pour cette quarantième édition», mentionne Geneviève Blouin. Environ 120 bénévoles seront présents pour aider à la coordination de l’évènement qui s’ouvrira avec la Parade du Tronc sur la rue Wellington au rythme des cornemuses, tambours et danseurs, suivie d’une soirée de musique celtique avec le groupe Mariner’s Curse, le 3 août.

Une soirée de lancement est aussi prévue avec la formation celtique Kitchen Party, le samedi soir.

Il y aura un service de navette gratuit à partir de l’Auditorium de Verdun, la station de Métro Verdun et Angrignon le jour des Jeux. Les navettes seront disponibles aux 20 minutes entre ces lieux et les terrains de l’Hôpital Douglas de 8h30 à 19h00.

Plus d’informations sur http://www.jeuxecossais.com

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!