Denis Germain/TC Media Le taureau mécanique, pas trop sauvages, a bien plu aux plus jeunes visiteurs.

Le festival Montréal Country a rassemblé des amateurs de partout et, surtout, de toutes les générations. Les organisateurs se disent très satisfaits de cette première édition en sol verdunois, qui a attiré des visiteurs en grand nombre, surtout dimanche.

«Bien souvent, le dimanche est une journée plus tranquille, mais on a eu quatre à cinq fois plus d’entrées que le samedi», s’étonne François Paré, cofondateur de Spectopolis, le promoteur de l’événement. La prestation généreuse de Patrick Norman y a certainement été pour beaucoup.

Mais l’étendue de la programmation allait beaucoup plus loin que le célèbre chanteur et guitariste. Plusieurs s’étaient déplacés pour entendre des étoiles montantes du milieu.

«Moi, je suis venue pour Louis Bérubé, annonce la Verdunoise Janick Morrison. Et on en profite pour passer du bon temps en famille aussi.» Originaire de la Gaspésie, elle a décidé de venir passer son samedi au festival avec son mari et ses deux jeunes filles.

En mode urbain
L’impression que la culture country est cantonnée aux petits villages du Québec est vite démentie par les nombreux citadins venus profiter des festivités. «Il y a quelques années, un sondage avait démontré qu’il y avait plus de 500 000 personnes du Grand Montréal qui écoutaient du country. Et il y en a de plus en plus», fait valoir Benoît Bélanger, animateur de l’émission de radio Country sans limite et maître de cérémonie au festival.

Son ami, le chanteur laSallois Andy Bouchard abonde dans le même sens. «Le country a tellement évolué. Il n’y a plus juste un style, comme dans le temps de Willy Lamothe. Il y en a vraiment pour tous les goûts.»

En entendant la chanteuse jeunesse Brimbelle faire yoddler son jeune public avec succès, force est d’avouer que la musique country est encore bien vivante et que son avenir semble assuré.

Les organisateurs de festival Montréal Country ont déjà mentionné leur intention de revenir à Verdun pour leur cinquième édition, l’année prochaine.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!