TC Media/Archives Le Festival de marionnettes se tiendra en même temps que la vente-trottoir de la rentrée. La Promenade Wellington sera donc piétonne toute la fin de semaine.

Devenu un véritable rendez-vous culturel, le Festival de marionnettes est de retour sur la Promenade Wellington pour une septième édition, les 26 et 27 août. Pour vous aider à faire un choix parmi tous les spectacles gratuits, TC Media vous présente les coups de cœur de la directrice artistique, Myriam Larose.

Pour les tout-petits
La suggestion jeunesse de Mme Larose est le spectacle de la compagnie espagnole Marionnettes Nomades, Le Trésor du Pirate. «C’est tout simplement magnifique. Et ce sont des marionnettes à fil, qu’on ne voit presque plus au Québec», souligne-t-elle.

Les ateliers de fabrication de marionnettes, très populaires l’année dernière, sont également de retour au parc des Madelinots pour les enfants de 5 ans et plus (réservation nécessaire). Après la fabrication, les jeunes paradent sur la rue avec leur création, devenant eux-mêmes acteurs dans le festival.

Un autre atelier a été mis sur pied cette année dans le stationnement Ethel. Les enfants de 5 à 9 ans inscrits pourront y découvrir l’art du théâtre d’ombres et de lumières.

Pour les plus vieux
Les jeunes de la fin du primaire et les adolescents seront charmés par Le piano à voile, selon Mme Larose. Exception à la règle du festival où, normalement, toutes les représentations durent moins de 35 minutes, ce spectacle poétique et musical en dure 55, mais vaut le détour.

«C’est mon coup de cœur dans les spectacles québécois. Les représentations se font dans un autobus réaménagé dans une ambiance unique. C’est vraiment à ne pas manquer», fait-elle valoir.

Pour les adultes
Récit très romancé d’un célèbre cycliste italien, La petite histoire de Gino Bartali est un bon exemple que la marionnette n’est pas un art destiné uniquement aux enfants. Les représentations au bar Palco et au Benelux promettent quelques éclats de rire, d’après la directrice artistique.

Pour les curieux, la pièce Pixèle-moi fera découvrir le théâtre d’ombres, un style méconnu. Cette dernière s’adresse toutefois uniquement aux adultes.

Un peu de tout
Pour ceux qui voudraient avoir un aperçu de plusieurs styles, un tout nouveau parcours invite les spectateurs dans la cour de résidents. En passant par la ruelle, ils assisteront à quatre courts spectacles, guidés par une marionnette qui les prendra au coin des rues Hickson et Wellington et les mènera à leurs destinations.

Cette toute nouvelle formule chez l’«habitant» permet de visiter des lieux insolites et de découvrir des propositions étonnantes.

Plus d’infos sur: promenadewellington.com

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!