Gracieuseté Fetna, Yara et Yasser arriveront à Montréal le 19 septembre, plus de 16 mois après que les Marraines solidaires aient accepté de les parrainer de façon privée.

La famille syrienne parrainée par un groupe de Verdunois arrivera dans quelques jours à peine. Les Marraines solidaires leur a trouvé un appartement, mais sa mission ne fait que commencer.

«Ça fait seize mois qu’on les attend, alors on a vraiment très hâte», souligne Jean-Marie Romeder, le seul homme des cinq membres des Marraines solidaires. Retraité, il s’est beaucoup impliqué dans le projet.

Après plus d’un mois de recherches intenses et plusieurs visites, un 4 ½ a finalement été trouvé dans Côte-Saint-Paul pour loger Fetna et ses deux enfants, Yara et Yasser. Même si les marraines auraient préféré trouver un appartement à trois chambres pour que chacun ait la sienne, ils sont soulagés de savoir qu’ils auront donc un toit dès leur arrivée à Montréal, le 19 septembre.

Le groupe doit encore recueillir de l’argent pour pouvoir soutenir la famille pendant une année entière. «On estime qu’il nous reste encore 5000 à 7000$ à amasser», avance-t-il. Pour y arriver, ils comptent sur la générosité des Verdunois, qui peuvent faire un don sur la plate-forme Youcaring, et organisent des événements. Le prochain sur le calendrier est un atelier de massage pour apprendre à en donner.

Nouveaux défis
Les nouveaux arrivants devront recommencer leur vie et de nombreux défis les attendent. «On sent une résilience incroyable chez eux, alors c’est très encourageant. Je crois qu’ils traverseront ces épreuves avec beaucoup de courage», estime le retraité.

Coincés depuis des mois à Beyrouth, au Liban, ils attendent avec impatience leur arrivée au Canada et rêvent déjà de ce qu’ils pourront accomplir.

«L’aînée, Yara, a 18 ans et a pu terminer ses études secondaires là-bas, avec de très bons résultats. Elle songe devenir travailleuse sociale. Son petit frère Yasser fêtera ses 17 ans en octobre et compte quant à lui devenir ingénieur», raconte M. Romeder.

La famille a fui la Syrie vers le Liban, pendant que le père tentait la traversée par la Turquie. Sans nouvelle de lui depuis son départ, Fetna et ses enfants craignent qu’il ne fasse partie de ceux qui ne sont pas parvenus sain et sauf en Grèce. Plus de cinq millions de Syriens ont fui leur pays depuis le début de la guerre, en 2011.

Les Marraines seront présentes pour aider Fetna, Yara et Yasser à traverser chaque nouveau défi et à naviguer dans le système québécois, des inscriptions à l’école aux cours de francisation.

L’atelier de massages pour aider à soutenir la famille financièrement se tiendra au centre communautaire Dawson le 15 octobre, de 14h à 17h.

Inscription: emeliebeaudoin@hotmail.com, johannebreton11@gmail.com ou 438 885-3864, 514 974-8272.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!