Pour une deuxième année, la Grande semaine des tout-petits (GSTP) célèbre les enfants partout au Québec et particulièrement à Verdun jusqu’au 25 novembre. L’occasion est ainsi donnée de repenser aux enjeux qui entourent le bien-être et le développement des enfants tout en assurant l’égalité des chances.

«Les tout-petits ne sont pas uniquement le futur, ils sont aussi le présent, souligne l’ambassadrice Marie-Eve Brunet. Les décisions que l’on prend ne sont pas juste pour plus tard, mais pour leur développement, dès maintenant. Mon rôle est aussi de m’assurer que cela passe de la réflexion à la décision.»

Mme Brunet a toujours été très impliquée auprès des enfants, notamment lorsqu’elle était conseillère d’arrondissement avec la conciliation travail-famille. Elle propose aujourd’hui de mettre à profit son réseau pour amener une réflexion tant auprès de gens d’affaires et de partenaires municipaux, que de la population en général.

L’ambassadrice évoque des projets déjà existants à Verdun, comme l’école alternative ainsi que des enjeux pour l’avenir, liés à la sécurité alimentaire ou à la persévérance scolaire.

Étude
Lorsque les enfants se retrouvent en situation de vulnérabilité, il devient encore plus important de leur donner une voix selon la directrice générale du Carrefour action municipale et famille (CAMF), Isabelle Lizée, partenaire de la GSTP. «On les entend peu, c’est aux adultes de porter certains enjeux afin que chacun ait les mêmes chances de devenir un citoyen engagé», indique-t-elle.

Si la petite-enfance est globalement favorisée par des politiques familiales dans plus de 80% des territoires au Québec, Mme Lizée croit qu’il y a toujours place à amélioration. «À l’âge de 3 ans, un enfant défavorisé peut connaître 600 mots de moins qu’un autre plus fortuné», ajoute-t-elle.

Les parents, la famille et le reste de la société seront sensibilisés au cours des prochains mois avec la campagne Naître et Grandir diffusée partout au Québec.

Dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits, le groupe bilingue, Parent-Child Mother Goose Program®, proposera le 24 novembre de jouer sur les rythmes, les chansons et les histoire. La Casa C.A.F.I. centre d’aide aux familles immigrantes donnera le 25 novembre la parole à trois fées qui raconteront des histoires et chanteront en français, anglais et espagnol.em>

Pour plus d’infos: grandesemaine.com

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!