TC Media - Patrick Sicotte Alain Richard et Nancy Brassard se sont rencontrés au restaurant Les îles en ville et y ont célébré leur mariage deux ans plus tard en mode country.

À l’occasion de la dixième année du restaurant Les îles en ville, la propriétaire Ginette Painchaud a décidé de mettre en avant tous les couples qui se sont formés sur place. Parmi eux, Alain Richard et Nancy Brassard ont fait connaissance en 2013 et se sont mariés dans l’établissement deux ans plus tard.

«Les gens arrivent ici dans l’esprit de faire une rencontre avec les îles à Montréal donc dès leur arrivée, ils sont de bonne humeur avec l’idée de prendre un bon repas et de voir un spectacle, fait remarquer la restauratrice, Mme Painchaud. Il y a beaucoup de monde qui passe par ici et dans l’ambiance de la fête, il y a des couples qui se forment et restent ensemble.»

Depuis l’arrière de son comptoir, elle a une vue d’ensemble sur la salle et elle observe l’énergie qui passe parfois entre deux de ses clients. Pour Alain et Nancy, elle évoque une évidence telle, qu’elle est allée les voir pour leur dire qu’il était temps de s’embrasser.

«C’est un coup de foudre, mais là il me dit qu’il est en couple avec quelqu’un d’autre donc il y a eu un petit recul, mais si tu n’essayes pas, tu ne sais pas ce que ça va donner, soutient Nancy Brassard. Je l’ai attendu, mais ça valait le coup. Il m’a dit qu’il allait faire ce qu’il faut pour être disponible et il l’a fait.»

La rencontre a eu lieu le 8 février 2013 et la relation de couple a débuté trois mois plus tard. Très fusionnels, ils ont rapidement été questionnés sur la possibilité d’un mariage. Les deux avaient déjà des enfants d’une précédente union, mais ils n’avaient jamais porté de bague. L’idée leur plaisait à condition que cela sorte du conventionnel.

«Il finit par me dire qu’il a le goût d’explorer le country, mais vraiment à l’ancienne, raconte Mme Brassard. Un jour, il m’emmène chez un costumier du centre-ville, dans une vieille bâtisse, c’est là qu’il m’a demandé de l’épouser.»

La célébration est organisée le 29 août 2015 dans le restaurant où ils se sont rencontrés, avec des chapeaux de cowboys disposés à l’entrée, une roue de carrosse accrochée au plafond, ou encore des bottes de foin disposées à l’arrière. La mariée elle-même portait les bottes de cowboys sous sa robe blanche.

Complémentarité
«Notre passion commune, c’est la musique. En 1999 j’ai commencé à animer ma propre émission de radio sur la country. Quand je l’ai rencontré, je lui ai demandé de m’accompagner et je lui ai montré le fonctionnement de la console. Pendant deux ans, elle s’est occupée de la mise en ondes, de la météo et de répondre au téléphone», explique M. Richard.

Le couple travaille également pour le même employeur et se rend ensemble au travail chaque matin, avant de poursuivre la journée dans leurs divisions respectives. Alain est livreur et Nancy est réceptionniste au centre de production du laboratoire orthopédique. Sur leur temps libre, il continue d’être peintre en bâtiment et elle l’aide.

Leur prochain projet est de partir en vacances dans le Sud, peut-être à Cuba, et à plus long terme, ce serait d’acheter une maison en dehors de Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!