La fête de la Saint-Patrick qui célèbre le 17 mars le patron de l’Irlande est l’occasion de mettre en avant cette communauté présente à Verdun, dont fait partie Aaron Green. Ce jeune homme de 29 ans a rejoint il y a un an l’entreprise de son père, Rue Saint-Patrick, qui se veut à l’image de son pays d’origine.

«Il y avait une guerre en Irlande du Nord et mes parents ont trouvé plusieurs occasions au Canada, rapporte M. Green. Je pense qu’ils ont fait le bon choix. On est arrivé en Alberta il y a 22 ans, puis au Québec deux ans plus tard avec Montréal qui est la ville de la mode.»

Tous les deux ans, le Verdunois retourne dans le Comté de Down où la majorité de sa famille habite encore. Seuls ses parents ont émigré, mais la communauté irlandaise est importante dans l’arrondissement et c’est d’ailleurs l’une des raisons qui a poussé les Greene à ouvrir leur magasin de vêtements pour hommes en ligne, Rue Saint-Patrick.

«On veut mettre à l’honneur notre patrimoine qui est une source d’inspiration. Par exemple, dans les années 1960, les Clancy Brothers [groupe de musique traditionnelle] ont rendu le pull irlandais très populaire, en plus d’être reconnu pour sa grande qualité», souligne Aaron Green.

Famille
«Rue Saint-Patrick a été créée il y a cinq ans par mon père Ivan qui travaille dans l’industrie de la mode depuis 40 ans en tant que designer, acheteur et revendeur, raconte le Verdunois. Il voulait être un travailleur autonome et avoir une entreprise familiale. C’était son rêve.»

Le frère, Luke, a été le premier à s’associer en tant que directeur artistique, puis Aaron les a rejoints en tant que responsable du marketing et des relations publiques.

Un quart des vêtements proposés provient des îles d’Aran, situées sur la côte ouest de l’Irlande. Pour le moment, il s’agit uniquement de pulls faits à partir de la laine de mérinos. Le reste de la marque est conçu par le père de famille et fabriqué en Chine pour réduire les coûts.

«La plupart de nos produits ont la particularité d’être résistants à l’eau. C’est notamment le cas de nos pulls qui sont appelés des Fisherman sweater puisqu’ils sont portés entre autres par les pêcheurs», assure M. Green.

Leur marchandise se retrouve principalement dans des magasins du Québec et d’Ontario tels que Winners, mais aussi en Australie et dans sept pays européens.

Partage
L’entreprise permet à la famille Green de partager leur culture, notamment par le biais des articles de blogue où des sujets variés sont abordés comme la mode irlandaise et les incontournables à visiter.

Elle leur donne aussi l’occasion de faire des rencontres avec la communauté installée dans la métropole, par exemple lors des ventes d’entrepôt.

«On ira aussi regarder la parade pour la Saint-Patrick pour montrer notre fierté d’être Irlandais. On fait toujours ça avec ma famille. C’est un jour où tout le monde est Irlandais et c’est beaucoup de fun

Le défilé prendra son départ le 18 mars à midi, au coin de la rue Bleury et du boulevard Maisonneuve.

Pour plus d’infos.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!