Ils étaient une quarantaine d’enfants de 2e année de l’école primaire Riverview à s’être rendus à l’Université Concordia pour participer au Kaizen Kids Carnival. Bénéficiaires de la Fondation Champions for Life, ils ont ainsi profité de ce premier partenariat imaginé par cinq étudiants du département des sciences du loisir qui les ont guidés, le temps d’une matinée, à travers plusieurs activités sportives.

L’événement conçu par les étudiants repose sur un programme de littératie physique pour développer les habiletés motrices fondamentales des enfants. Répartis par équipe de couleurs, ils se sont exercés pendant quinze minutes à dribler avec les pieds, à sautiller, à lancer des anneaux et à jeter une balle.

«J’adore le hockey et le soccer, précise Alex Mc Lean. Je pense que c’est important de faire du sport parce que c’est une activité amusante qui est bonne pour ton corps et te permet de garder la forme.»

Toutes les quinze minutes, une alarme retentit pour annoncer le changement d’activités. Les enfants se figent alors sur place dans une posture amusante avant de partir à la découverte du prochain atelier.

«J’aime beaucoup cette matinée, surtout que je trouve que je ne fais pas assez de sport. J’aime tellement ça que je ne voudrais jamais m’arrêter. Mon activité préférée, c’est le soccer», s’enthousiasme le garçon de 7 ans Desmond Roy, le ballon au pied.

Objectifs
Lors du Kaizen Kids Carnival, la joueuse de waterpolo qui a participé aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004, Marina Radu, est venue partager son expérience et l’importance de prendre soin de son corps.

«C’est bien d’en parler en classe, mais je pense que c’est aussi important que les enfants puissent le voir par eux-mêmes, souligne la directrice de l’école Riverview, Deborah Dixon. J’espère qu’en rentrant à la maison, ils partageront ce qu’ils ont vécu. Peut-être qu’une petite graine sera plantée en eux et leur donnera l’envie de trouver un sport qui les intéresse. Qui sait, peut-être que ça les amènera jusqu’aux Olympiques.»

Cela fait trois ans que les enfants du service de garde profitent des activités amusantes et des expériences positives proposées par la Fondation Champions for Life.

«Notre mission est d’aider les jeunes, surtout dans les établissements défavorisés, à améliorer leur forme physique et leur santé, insiste le cofondateur, David Arsenault. En leur apprenant à bien bouger et à avoir de saines habitudes de vie, on développe leur confiance, leur estime de soi et leur motivation.»

Quelque 75 établissements à travers le Québec font appel aux services de la fondation qui visent principalement les 5-8 ans. Le Kaizen Kids Carnival est une première qui a été très appréciée par l’ensemble des participants. L’événement sera évalué avec le souhait de le reproduire dès l’an prochain.

Pour plus d’infos.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!