Gracieuseté Vêtue de son costume traditionnel Dida, la membre de la Fraternité Dida du Canada, Hortence Gnakpa, prépare un atieke à base de manioc.

Une journée culturelle sera organisée samedi prochain à Verdun pour mettre en avant les habitants originaires du centre-sud de la Côte d’Ivoire qui parlent le dida. «On cherche à rassembler dans notre fraternité de nouveaux Didas installés au Canada et on veut faire découvrir notre culture. Ce sera notamment l’occasion de montrer d’où l’on vient, l’histoire de notre pays d’origine, les habits que l’on porte et la nourriture que l’on prépare», explique l’une des 34 membres que compte la Fraternité Dida du Canada, Hortence Gnakpa. De la nourriture sera offerte sur place avec entre autres des bananes plantains, du poulet braisé et du jus de gingembre. Quelque 50 personnes sont attendues au rendez-vous qui se veut familial, avec en plus des danses et musiques africaines.

L’événement sera organisé le 23 juin, de 12h à 19h, à côté du Natatorium de Verdun (6 500, boul. LaSalle).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!