Les Verdunois pourront bénéficier d’une place publique un peu plus à leur image. Rebaptisé «Les jardins de la Well», le lieu sera mis en valeur à travers l’aménagement temporaire créé spécialement pour l’été.

Les végétaux mis en terre par l’Escouade verte de Verdun ajoutent une touche de couleur et de fraîcheur à cette portion de l’artère. L’équipe de bénévoles de l’organisme y a procédé à une corvée de plantation jeudi dernier. Deux jardins, 4 arbres en pots, 9 jardinières suspendues et 13 bacs de plantes font partie des aménagements paysagers.

Il s’agit de la seconde phase du processus d’aménagement de la place publique Wellington qui a été réalisée au terme d’une démarche participative. «À l’automne, nous avons fait des consultations auprès des citoyens afin de voir leurs attentes vis-à-vis de la place publique. Suite à la première étape l’été dernier, les gens nous ont dit ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas du modèle. Plusieurs éléments soulevés dans le sondage ont été considérés pour l’aménagement de cette année et d’autres le seront l’an prochain», explique le maire d’arrondissement, Jean-François Parenteau.

Assise sur la place publique, Lise Paiement constate que le lieu s’est embelli. «C’est super beau. J’aime encore plus que l’an dernier», remarque la native de Verdun et résidente de l’arrondissement depuis toujours.

Installée sur Wellington, entre les rues Galt et de l’Église, la place publique se transforme progressivement sur quatre ans. Les concepts temporaires développés au cours des saisons estivales 2017, 2018 et 2019 mèneront à un aménagement permanent qui verra le jour en 2020 dans le cadre du Programme d’implantation de rues piétonnes et partagées de la Ville de Montréal.

En évolution
Le conseiller d’arrondissement Luc Gagnon a rappelé lors de son allocution que «les nouvelles installations viendront animer le secteur et bonifier les éléments déjà sur place». Il a souligné le travail de la firme AdHoc architectes pour l’élaboration du concept, de même que les employés de l’arrondissement pour la réalisation du mobilier en bois.

L’élu a également remercié l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs pour l’occupation d’une portion de leur terrain, ainsi que l’artiste verdunois Éric Santerre pour l’œuvre ornant le piano public et la fresque au sol qui sera peinte dans les prochains jours.

«Les jardins de la Well» sont aménagés sur les espaces de stationnement et la voie de circulation du côté ouest de la rue Wellington. La circulation demeure maintenue dans les deux directions en tout temps, sauf lors de la tenue d’événements entraînant la fermeture de l’artère. La largeur des voies se trouvant réduite, la priorité doit être accordée aux piétons et aux cyclistes. À partir des rues Galt et de l’Église, le virage à gauche est interdit aux camions sur ce tronçon.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!