Gracieuseté – Arrondissement de Verdun Les panneaux viennent en réponse à une demande d'une Verdunoise qui avait fait entendre son argumentation à plusieurs reprises dans le cadre des conseils d'arrondissement.

Une cinquantaine de panneaux interdisant de nourrir les animaux pourraient faire leur apparition dans Verdun. L’objectif de l’arrondissement est de protéger tant la faune que les résidents.

Dix panneaux permanents sont prévus dans des parcs principalement situés le long des berges. Selon les plaintes de résidents, quarante autres pourraient être installés de manière temporaire à divers endroits, notamment sur des artères commerciales comme la rue Wellington.

Le fait de nourrir les animaux comme les oiseaux, les ratons laveurs et les écureuils a pour conséquence de les rendre passifs face à la quête de nourriture en milieu naturel et dépendants des humains.

Par la suite, ils peuvent aussi devenir plus audacieux, entreprenants et même agressifs s’ils n’y ont plus accès. La situation peut causer des nuisances, endommager des biens ou devenir la cause de problèmes de santé.

L’arrondissement rappelle aussi que les aliments consommés par les humains ne sont pas appropriés à la faune sauvage. Ils ont souvent peu de valeur nutritive pour les animaux et peuvent s’avérer néfastes pour leur santé.

Un patrouilleur animal et des inspecteurs sillonnent le territoire pour faire de la sensibilisation et réduire le nombre d’interventions. Des amendes pourront toutefois être données en cas d’infraction et leurs coûts peuvent varier entre 300$ et 4 000$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!