Originaire de Russie et installé depuis un an dans l’arrondissement, Timur Bekmurzaev a rejoint le Club de boxe Verdun où il apprend les arts martiaux mixtes (MMA). Le trentenaire a ainsi combattu pour la première fois, samedi, sur la réserve de Kanesatake, lors du septième événement de la Ligue de combat de Montréal (MFL), qui l’a placé face à Jordan Preisinger.

C’était un rêve pour ce Moscovite de venir au Canada pratiquer les sports de combat. Se battant dans un ring depuis plus de 15 ans, il était déjà habitué à une forme de boxe russe nommée sambo, un diminutif qui signifie «autodéfense sans arme».

Les MMA représentent une nouveauté qu’il doit encore appréhender puisqu’il a perdu son combat par soumission au premier round. Cette première défaite serait due à «un manque d’expérience» au sol, selon son entraîneur Gilles Laverdière, propriétaire du Club de boxe Verdun.

Les MMA combinent différentes sortes de combats libres associant les coups de poings, de pieds, de genou, de coude, ainsi que du corps à corps, de la projection et de la soumission.

«C’est le prochain champion!», a affirmé un autre athlète du club.

Le prochain combat de Timur Bekmurzaev aura lieu ce vendredi à 19h lors du gala de boxe olympique, au Club de boxe de l’est de Montréal (2350, rue Dickson).

Pour plus d’infos
clubdeboxeverdun.com

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!