Plus de 200 marcheurs ont passé la ligne d’arrivée devant l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, dimanche. La première édition J’avance en marchant avait pour but de soutenir financièrement l’organisme en santé mentale Revivre.

Un parcours de 25 km avec un départ au parc de Beauséjour, dans Cartierville était proposé, alors qu’un autre de 15 km partait depuis le Centre de ressources communautaires Côte-des-Neiges. Tous terminaient la journée à Verdun où le conseiller Serling Downey était notamment présent pour les accueillir.

«Ça demandait de l’endurance, donc c’était un défi en soi et ça demandait une préparation physique, soutient le directeur général de l’organisme, Jean-Rémy Provost. Cette première édition a très bien fonctionné. L’analogie avec notre cause Revivre, qui vient en aide aux personnes souffrant de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires, ainsi qu’à leurs proches, est de se surpasser. L’opportunité a également été saisie pour sensibiliser la population.»

L’organisme parle d’un succès puisqu’il s’était donné un objectif de 50 000$ et que ce sont finalement plus de 61 500$ qui ont été amassés.

Aide financière
Le plus urgent pour le directeur général est de donner un accès rapide aux services aux personnes qui ont besoin de soutien.

«Le nerf de la guerre est le financement puisqu’on est subventionné à environ 25% par l’État. Pour nous, c’est un défi constant de maintenir l’équipe en place et de faire en sorte de rejoindre les jeunes et les moins jeunes. Tout l’argent va aller aux services directs à la population, que ce soit en intervention individuelle ou de groupe», explique M. Provost.

Le comité organisateur et la direction de Revivre prévoient réitérer l’événement dans les années à venir.

Pour plus d’infos.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!