Gracieuseté Une plaque a été réalisée pour les 10 ans de la Maison de l'environnement dont les services reposent sur de nombreuses collaborations., dont celle de l'arrondissement.

Une cinquantaine de Verdunois se sont réunis au Quai 5160 pour célébrer les 10 ans de la Maison de l’environnement de Verdun (MEV). Sous le thème Une réussite commune, la soirée a permis de faire un bilan du travail effectué et de se donner de nouveaux objectifs.

À Verdun, la MEV a vu le jour en 2008 lorsque l’arrondissement a donné comme premier mandat à Nature-Action Québec d’accompagner les résidents dans la réduction de déchets destinés à l’enfouissement. L’une des premières actions a été la distribution des bacs pour le recyclage et la valorisation des résidus alimentaires ainsi que le développement d’astuces pour les intégrer facilement dans le quotidien des résidents.

«Au cours des années, nous avons vendu quelque 850 composteurs domestiques, nous avons sensibilisé plus de 300 commerçants au bannissement des sacs de plastique et distribué des centaines de billets de courtoisie», a rapporté la directrice Paula Berestovoy.

Le verdissement et la mise en valeur de la biodiversité font aussi partie des missions de la MEV.

«Au-delà de ses réalisations concrètes, la MEV, c’est une belle histoire d’amour qui a permis à la population de se réapproprier son environnement et d’y faire une différence, a soutenu Mme Berestovoy. Au cours des années, plus de 100 000 personnes ont participé aux événements organisés par notre équipe.»

La soirée zéro déchet a notamment mis en avant le travail d’Annie Lord, artiste florale et coureuse des bois.

Avenir
Le directeur général de Nature Action Québec, Pascal Bigras, a aussi profité de la rencontre du 1er novembre pour rappeler que l’environnement doit rester au cœur des préoccupations.

«On est dans une époque où la planète à chaud, la biodiversité a de la difficulté, on a besoin de gens qui s’engagent, a-t-il souligné. Je voulais simplement vous dire merci et bravo pour ce que vous avez choisi de faire comme communauté. On vous invite à continuer de se relever les manches, car on a encore du travail à faire ensemble.»

Pour donner une meilleure visibilité à l’environnement au cœur de la communauté, une stratégie de localisation devrait être mise en place par l’arrondissement.

«Je voudrais valoriser sur le plan physique cet espace pour le mettre plus au cœur du service aux citoyens, que les gens puissent y aller de façon plus mécanique et le faire davantage connaître, insiste le maire de Verdun, Jean-François Parenteau. Les gens n’ont peut-être pas le réflexe d’aller au sous-sol de l’arrondissement, alors que si on positionnait la MEV sur une artère commerciale, ce serait différent.»

L’artère commerciale reste à choisir.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!