IDS/Verdun Hebdo - Archives «On est à reconfigurer les traverses piétonnes pour les améliorer afin de réduire l'aspect accidentogène», assure le maire de Verdun, Jean-François Parenteau.

Les ronds-points de L’Île-des-Sœurs sont en train d’être revus par les élus municipaux. Après 15 années de mise en service, ils considèrent pouvoir en tirer des conclusions et vouloir améliorer la sécurité des usagers.

«Les ronds-points sont conformes aux lois et règlements, mais ce qu’on constate, c’est que malgré tout, on trouve que cela n’amène pas assez d’éléments sécuritaires pour les citoyens, explique le maire de Verdun, Jean-François Parenteau. On planifie l’un des ronds-points la prochaine année fiscale.»

À terme, les deux ronds-points devraient être revus par les ingénieurs à l’arrondissement ainsi que par une firme externe.

«On va faire appel à des experts externes et d’utiliser de meilleures pratiques parce qu’après 15 ans, c’est différent. On a compris quelque chose, les nouvelles normes sont mieux adaptées et prennent en considération les accidents et les incidents», précise le conseiller d’arrondissement, Pierre L’Heureux.

Aménagements
Parmi les changements avancés, on retrouve la réduction du nombre de voies. Pour le moment, il s’élève à deux, mais plusieurs automobilistes ont encore de la difficulté à choisir celle qui est adaptée à leur trajet. Il serait donc question de le réduire à une seule voie, ce qui réduirait par la même occasion la distance que doit parcourir le piéton pour traverser.

Les traverses pourraient également être distancées du rond-point pour donner plus de temps aux conducteurs de freiner pour laisser un piéton traverser, sans obstruer la circulation des autres voitures. Elles devraient aussi être surélevées pour avoir le même effet que les dos-d’âne, c’est-à-dire faire ralentir les automobilistes.

L’éclairage devrait aussi être repensé pour assurer une bonne visibilité. «Il y a un programme montréalais qui remplace tous les lampadaires», soutient M. L’Heureux qui ajoute que l’arrondissement pourrait aussi en rajouter.

Les coûts restent à évaluer et de l’aide pourrait être demandée à la Ville.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!