Le personnel du CSLC de Verdun s’est mobilisé depuis septembre pour offrir à ses 46 patients seuls ou à faible revenu, un Noël plus festif. Grâce à plusieurs activités de collecte de fonds, il a distribué des cadeaux à chacun.

L’équipe a ainsi récolté 2 300 $, ce qui leur a permis de donner par exemple des produits d’hygiène ou des cartes cadeaux pour de la nourriture. Les bénéficiaires sont majoritairement des personnes âgées, mais une jeune famille a aussi reçu la visite du père Noël cette année.

Des feuilles sont distribuées fin novembre aux différents intervenants du CLSC, dont les travailleuses sociales ou les infirmières, dans le but de cibler les bénéficiaires et de répondre précisément à leur besoin.

«On essaye de donner des sacs personnels. Une année, on avait un Monsieur qui adorait les Canadiens alors on lui a acheté sa robe de chambre du Tricolore. Il a pleuré parce qu’il n’avait pas d’argent pour ça et qu’on avait voulu le gâter», raconte Shirley Boyer.

L’auxiliaire en santé et services sociaux est une des responsables de l’activité depuis 10 ans.

Financement
Afin de récolter l’argent nécessaire, des dîners et des collations sont vendus au personnel du CLSC les jeudis. Mme Boyer, avec l’aide de sa maman à la retraite et de ses petits-enfants, fait des pâtisseries. Sa collègue Mélodie Lecomte cuisine des soupes depuis six ans alors que d’autres auxiliaires ont montré leur intérêt en proposant des assiettes thématiques pour la première fois cette année.

«Une fille a fait un plat mexicain et une autre, un plat haïtien, explique Mme Boyer. Beaucoup de monde a aimé ça et ça s’est bien vendu.»

C’est surtout une marque d’attention qui est offerte par l’équipe du CLSC. Les employés prennent sur leur temps personnel pour réaliser la majorité des actions. Certains insistent d’ailleurs pour emballer les cadeaux des clients dont ils sont plus proches.

«Il y a des clients plus fortunés, mais on va leur porter une boîte de biscuits. C’est juste une pensée, un petit bonheur pour ceux qui sont seuls», explique Mme Lecomte. Elle ajoute que les visites à domicile ou à la résidence des bénéficiaires est souvent un moment émouvant où elle-même peut facilement passer du rire aux larmes.

Lors de la remise des cadeaux, les travailleurs portent un bonnet de lutin ou se déguisent en père Noël.

«On avait un patient de 94 ans dont la voisine prenait soin de lui, se souvient Mme Boyer. Quand on est arrivé, elle nous a raconté que dans sa jeunesse, son papa ne voulait jamais qu’elle s’assoie sur les genoux d’un père Noël et cette année-là, on a pris la photo tous ensemble.»

La distribution a eu lieu les 20 et 21 décembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!