Les nouveaux résidents demandent des activités pour se divertir et se tenir en forme. Les plus jeunes ont compris qu’ils devaient terminer la soirée au centre-ville faute de salle de spectacle, de cinémas et d’endroits pour prendre un verre. Les nouveaux élus municipaux comptent bien développer un pôle culturel afin de positionner l’arrondissement dans le domaine des arts.

Le projet de salle de spectacle au Studio B a pris le chemin des archives faute d’appui financier. Manon Gauthier, élue le 3 novembre dernier conseillère de la ville, est responsable de la culture, du patrimoine et du design au Comité exécutif, croit pouvoir faire de Verdun, une étape incontournable sur le circuit culturel montréalais. La relance de l’École de Cirque et le développement d’activités culturelles sur la Promenade Wellington sont au programme.

Récemment, les responsables de la Maison Nivard-de Saint-Dizier, dévoilaient leur programmation pour la saison estivale en présence de nombreux intervenants, dont les membres du conseil d’arrondissement et les artisans de la scène culturelle verdunoise. La restauration de cette maison historique convertie en musée, réunissant les artefacts découverts lors de fouilles effectuées sur le site, constitue une des plus importantes réussites verdunoises. L’obtention du prix Excellence décerné en novembre dernier par la Société des musées québécois (SMQ) dans la catégorie Groupe institutionnel, confirme cette réussite.

La conseillère Manon Gauthier a profité de l’occasion pour rappeler ses attentes. «Tous les scénarios sont à l’étude», s’est-elle empressée de dire en notant bien «qu’il faut reconsidérer les projets». Madame Gauthier est très impressionnée par la vitalité culturelle des deux grands districts de l’arrondissement, citant notamment des organismes comme l’Atelier Beaux-Arts, Musiq-O-Pratique, l’École de musique de Verdun, l’École de cirque et la Concertation réunissant plusieurs intervenants. Parmi les projets que Manon Gauthier a évoqués, figurent les travaux d’agrandissement et de modernisation de l’École de cirque dont la subvention 3,4M$ de Québec est acquise. Le projet de l’ École de cirque a reçu le 6 mai un appui renouvelé du Conseil d’arrondissement qui s’est engagé à doter Verdun d’un pôle culturel de proximité avec un des volets consacré aux arts du cirque et de la scène. C’est ainsi que le Conseil a accordé une subvention de 125 000$ en guise d’appui à l’École de Cirque. La relance sur des bases réalistes d’un projet de salle de spectacle au Studio B ou ailleurs est donc au programme. À ce pôle axé sur les arts de la scène, s’ajoute un pôle consacré à l’archéologie et à l’histoire avec ce bijou du patrimoine, la Maison Nivard-de-Saint-Dizier.

Un succès pour Verdun

La Journée des musées montréalais, le 25 mai dernier, a confirmé l’intérêt du public pour la Maison Nivard-de Saint-Dizier. Ouverte depuis 2012, elle a reçu 1815 visiteurs en quelques heures. En comparaison, le Musée McCord, une institution vieille de 93 ans située en plein centre-ville, a reçu 3931 visiteurs. Les deux points de chute se trouvaient sur le même parcours des navettes, dimanche dernier.

Maintenant, qu’on a attiré des nouveaux résidents, il faut leur offrir des activités. Pour Billy Walsh, directeur de la Promenade Wellington, «il faut une salle de 100 places sur la rue Wellington». Le jeune directeur cite en exemple le cinéma Beaubien dans le Vieux-Rosemont et il souhaite qu’une formule semblable permette à une petite salle de devenir un pôle culturel. Marionnettes, peinture et dessin en direct ont fait les beaux jours de la rue Wellington, sans compter la musique sur le site de la terrasse de L’entracte, inauguré récemment, et l’art culinaire bien représenté sur Wellington. La culture est un moteur de développement économique qui contribue à faire de Verdun une destination incontournable.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!