Ils ne sont pas prêts d’oublier leur visite des nouveaux locaux destinés au programme «Passeport pour ma réussite». En effet, les invités ont été épatés de circuler à l’intérieur d’un immeuble aussi spacieux, malgré l’exiguïté du terrain jadis occupé par la Clinique médicale de l’Ouest.

Pierre Côté et son équipe, incluant la nouvelle directrice générale Marie-Josée McGowan et le président du conseil d’administration de Toujours ensemble, (TE) Mark Edward, ont gagné leur pari. L’immeuble dédié à la réussite scolaire a levé de terre sur les décombres d’une ancienne clinique que Toujours ensemble a récupéré grâce à la générosité de la Fondation Marcelle et Jean Coutu. Plusieurs autres mécènes y sont allés de leur pierre dans la construction de ce centre unique au Québec: qu’on pense aux époux Brenda et Samuel Gewurz de L’Île-des-Soeurs, qu’on pense à la gestion bénévole du projet par l’architecte Peter Triami et à son épouse Thérèse, ingénieure en structures. Ce ne sont là que quelques-unes des contributions à ce projet ambitieux.

Le 230, 1re Avenue sera, bien sûr, inauguré officiellement dans quelques mois, mais entretemps, les intervenants et bailleurs de fonds de l’organisme fondateur Toujours ensemble (T.E.) ont participé au vins et fromages annuel où sont invités tous les représentants d’organismes communautaires de Verdun. Une réception comme celle-ci constituait une excellente occasion pour remercier les donateurs et les bénévoles indispensables à la réalisation du projet.

Voilà déjà plus de cinq ans que «Passeport pour ma réussite» accompagne des élèves dans leur cheminement académique. La première cohorte de diplômés du secondaire a brillamment complété cette étape cruciale en juin dernier. D’autres élèves suivront dans quelques mois sous la gouverne du directeur de Passeport, Mathieu Sage et de toute son équipe. Le programme qui a vu le jour dans les bas-fonds de Toronto a permis de réduire sensiblement le décrochage scolaire dans la Ville-Reine. Pierre Côté, ex-directeur général de Toujours ensemble a importé le concept et l’a adapté aux besoins spécifiques du Québec.

Jusqu’à récemment, les activités reliées à Passeport pour ma réussite se déroulaient dans les locaux de Toujours ensemble situés en face de l’église Notre-Dame-de-Lourdes. Après l’école en fin d’après-midi, les élèves inscrits au programme venaient faire leurs devoirs et rencontrer les tuteurs pour faire du rattrapage ou poser des questions sur des notions mal comprises en maths ou en français. Les locaux aux étages supérieurs de T.E. étaient trop exigus et on se marchait sur les pieds. Au 230, 1re Avenue, l’immeuble comprend des salles de classe et des bureaux de consultation pour soustraire l’élève aux bruits extérieurs pour ainsi mieux se concentrer pour étudier. Au premier étage, ils sont 13 à s’occuper du programme, les jours d’école tandis qu’au dernier étage du nouvel immeuble, on retrouve le bureau de Pierre Côté, responsable pour le Québec de Passeport pour ma réussite. Celui-ci travaille à l’implantation du programme dans différentes régions du Québec avec l’aide des commissions scolaires.

Un pas de plus vers la réussite

La formule développée avec le programme Passeport pour ma réussite a fait ses preuves. Depuis son implantation, 245 élèves en bénéficient ou en ont bénéficié. Cette année, 23 élèves essentiellement de l’école secondaire Mgr-Richard, sauf exception, ont complété leur formation et obtenu leur diplôme de Secondaire V en profitant, pendant cinq ans, d’un encadrement sans lequel ils n’auraient peut-être pas complétés leur secondaire.

On pourra dire que ce 5 à 7 a été particulièrement bénéfique pour le programme Passeport puisque la Fondation Réussite Jeunesse représentée par son président Luc Sabourin a dévoilé le don d’une somme de 500 000$ sur cinq ans dans le but de développer un projet d’intervention destiné aux élèves du primaire. C’est souvent au primaire que les retards s’accumulent, pavant la voie à un échec scolaire au secondaire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!