Photo: Sylvain Ryan Accroupie dans la voiture, la policière Isabelle D'Allaire montre aux parents comment attacher les courroies du siège de bébé.

Les agents sociocommunautaires sont trop discrets et trop respectueux du public pour poser un jugement catégorique sur les parents dans le dossier des sièges d’auto pour les enfants. Quoiqu’il en soit, est-ce par insouciance, par ignorance ou négligence que les parents n’installent pas bien dans presque 100% des cas, ces sièges pourtant conçus pour assurer la sécurité des enfants en voiture ? Difficile à comprendre, toutefois le peu d’empressement des familles à s’arrêter au kiosque de vérification des sièges d’enfant de la police dans le stationnement du Canadian Tire de Verdun, vendredi dernier, confirme cette impression.

Dans la journée du 1er juin, Nathalie Grenier et son équipe du poste de quartier 16 (PDQ) ont vérifié une cinquantaine de sièges d’enfant et de sièges d’appoint, montrant chaque fois les correctifs à apporter pour s’assurer de l’efficacité de l’installation en cas d’impact. Chaque année l’exercice se répète et chaque fois, les agents du PDQ 16 doivent reprendre la démonstration avec de nouveaux parents. Le Canadian Tire de Verdun et son propriétaire Joël Girard ainsi que la Société d’assurance-automobile du Québec (SAAQ) et CAA-Québec agissent comme partenaire du Service de Police.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!