La brasserie artisanale Benelux de la rue Sherbrooke à Montréal connaît déjà un vif succès. Elle ouvrira une succursale ce printemps dans l’ancienne Banque de Montréal située au 4026, rue Wellington à Verdun.

La libéralisation de la règlementation sur l’alcool dans l’arrondissement Verdun, lors de la révision du plan d’urbanisme, autorise désormais l’implantation de microbrasseries, dont la principale caractéristique est de brasser sur place différentes bières consommées sur les lieux, contrairement aux grandes brasseries qui mettent en bouteille des produits pour les vendre au détail, partout dans la province.

Visiblement enthousiaste, la conseillère d’arrondissement Ann Guy, qui est responsable du dossier au Conseil, estime que ce projet est le fruit de l’évolution des mentalités et d’un besoin maintes fois exprimé lors des consultations sur la révision du plan d’urbanisme en 2010. Beaucoup de gens se plaignaient en disant être obligés de sortir de Verdun pour prendre une bière avec des amis.

Rappelons que ces microbrasseries doivent s’installer dans des secteurs dits commerciaux comme la rue Wellington à Verdun ou la pointe Nord et la Place du Commerce sur L’Île-des-Sœurs. «Il ne doit pas y avoir plus d’une microbrasserie dans un rayon de 1,5 km», a expliqué Ann Guy.

Le Benelux sur Wellington

Inspiré de la contraction des premières lettres des noms de trois pays européens voisins – la Belgique, la Néerlande (la Hollande) et le Luxembourg – le Benelux inspirera à ses futurs adeptes verdunois, les recettes des meilleures marques de bières d’abbaye et autres chefs-d’oeuvre brassicoles d’Europe et d’Amérique.

En fait, le Benelux s’installera dans cette ancienne succursale de la Banque de Montréal, dont l’architecture est remarquable par le style, la hauteur des plafonds et la décoration. Avec le beau temps qui pointe à l’horizon, les visiteurs apprécieront également sa grande cour avec ses arbres; un site idéal pour y aménager une terrasse.

Rappelons que les locaux de la Banque de Montréal rue Wellington, ont été utilisés par l’organisme appelé, l’Auberge communautaire du Sud-Ouest qui dispensait des cours d’informatique aux jeunes.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus