Ils ont défilé au son du tambour et des slogans, rappelant les enjeux qui maintiennent les gens dans la pauvreté, les manifestants ont proclamé haut et fort leur attachement au principe de justice et d’équité.

La marche organisée par le Projet P.A.L et le Comité d’action des citoyennes et citoyens de Verdun (CACV), s’inscrivait dans le vaste mouvement de la Journée mondiale du refus de la misère, célébrée le 17 octobre de chaque année. «La pauvreté n’est pas un choix», ont rappelé quelques intervenants à la cinquantaine de manifestants rassemblés dans le parc du Souvenir, au terme d’une marche qui a débuté devant les bureaux de P.A.L rue de l’Église.

La marche a permis de mettre l’accent sur les causes de la pauvreté, interpellant au passage les élus afin que ceux-ci s’attaquent aux inégalités sociales. Au parc, une action commune a eu lieu en présence de quelques élus municipaux. Brique par brique, les manifestants ont construit un mur de boîtes de carton symbolisant les obstacles à lever dans la lutte à la pauvreté. Ceux-ci avaient inscrit sur les boîtes des rappels aux élus: prestations d’aide sociale insuffisantes, frais de transport en commun inabordables, loyers trop chers, augmentation du coût de la vie, etc

Pour Julie Corbeil, intervenante à Projet P.A.L «refuser la misère, c’est aussi viser l’inclusion sociale et citoyenne». Pour sa part, Marie Le Ray, organisatrice communautaire au CACV, insiste sur le contexte d’austérité au Québec en affirmant: «il faut dire non à la pauvreté en réclamant un partage plus juste des richesses dans notre société». Pour John F. Harvey, agent de liaison du Projet P.A.L, la question du logement est primordiale pour sortir de la pauvreté.

À noter qu’un autre événement du même genre, mais de plus grande envergure, avait lieu dans le quartier Saint-Michel, le même jour.

Projet P.A.L. est un organisme alternatif, dont le mandat consiste à aider les personnes qui vivent avec des problèmes de santé mentale, tandis que le Comité d’action des citoyennes et citoyens de Verdun est un comité logement engagé dans la défense des locataires. Plusieurs membres du Centre des femmes de Verdun participaient également à la marche. On s’informe: http://www.cacv-verdun.org

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus