TC Media/Collaboration spéciale Réunis en atelier, les participants ont discuté longuement de l'avenir de Verdun.

Lors de la troisième phase d’une vaste consultation destinée à établir un plan quinquennal de développement social pour Verdun, l’accès au logement a été identifié comme préoccupation principale. Plus d’une soixantaine de citoyens ont participé à la rencontre.

Invités à établir un ordre de priorités parmi les 12 enjeux retenus lors de la précédente rencontre en mars dernier, les participants ont retenu très majoritairement les difficultés de se loger convenablement à un loyer raisonnable. Les dossiers de la scolarisation et de la sécurité alimentaire suivaient au palmarès des inquiétudes.

Organisée par les responsables de la table de concertation en développement social de Verdun, la rencontre tenue au Centre culturel de Verdun, le mercredi 13 mai, a permis de cibler les enjeux majeurs. «Les gens se sont vraiment impliqués dans les ateliers de réflexion et les commentaires des participants sur cette soirée sont élogieux», a conclu Feyla Kébir, agente de communication de la Table de Concertation.

Trois enjeux prioritaires
L’accès au logement et la gentrification préoccupent de nombreux intervenants présents à la rencontre en raison des hausses de loyers et de la baisse du parc de logements locatifs au profit des condos. Plus de 30% des ménages verdunois ont du mal à se loger selon la Concertation, qui estime que la situation s’aggrave.

À Verdun, le décrochage scolaire inquiète également. La scolarisation des jeunes et moins jeunes constitue, selon les participants à la rencontre, une priorité.

La sécurité alimentaire, au troisième rang des préoccupations, s’exprime dans la possibilité ou non de bien s’alimenter, de trouver des aliments de qualité à un prix raisonnable dans son quartier.

Un plan d’action avant la fin de l’année
Le conseil d’administration de la Concertation devra approfondir les priorités établies lors de sa réunion du 9 juin prochain. Par la suite, des comités de travail seront formés au retour des grandes vacances. «Le plan d’action sera dévoilé à la fin de l’automne», précise Mme Kébir. Il permettra de lutter plus efficacement contre la pauvreté et l’exclusion sociale tout en améliorant les conditions de vie des concitoyens, selon elle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!