Gracieuseté Les services des CJE sont gratuits et celui de Verdun invite les jeunes à venir utiliser ses ordinateurs et le soutien de ses 15 employés dans leurs recherches d'emploi.

L’entente conclue entre le ministère du Travail et les Carrefours jeunesse emploi (CJE) sera effective dès le 1e juillet. Le CJE de Verdun pourra desservir une plus grande clientèle.

Les jeunes de 16 à 35 ans sans revenu, les travailleurs et les étudiants à temps plein, les étrangers ayant un permis vacances-travail et les travailleurs étrangers temporaires pourront de nouveau profiter des services gratuits du CJE.

En passant aux mains d’Emploi-Québec en 2015, l’admissibilité a été réduite. «Ça n’a pas été évident cette année», mentionne le directeur général à Verdun, Jocelyn Fraser.

Son CJE n’a atteint que 50% de sa cible l’an dernier, mais prévoit aider 300 jeunes en 2016 grâce à cette entente entérinée en avril. «Nous pourrons revenir à notre ancienne mission, soit d’aider tous les jeunes chercheurs d’emploi», soutient M. Fraser.

Services locaux

Les jeunes ne pouvant bénéficier des services étaient référés au Centre local d’emploi. Toutefois, ils étaient peu à s’y présenter, notamment à cause de la distance et de conflit d’horaire.

«Nous pourrons ouvrir le mardi soir, comme nous le faisions auparavant, ce qui va permettre aux travailleurs et aux étudiants de jour de venir nous rencontrer», note Jocelyn Fraser.

Le ministère injectera 45,7 M$ en trois ans dans les 110 CJE de la province.

Plus de 600 personnes seront aidées dans l’ensemble des différents programmes de Verdun dans la prochaine année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!