Emmanuel Delacour/TC Media Un seul escalier mécanique fonctionne dans l'édicule côté est de la station Fabre.

La poussière s’accumule sur les côtés de la rampe depuis des mois, un trou béant se trouve là où devraient être les marches mobiles et des grilles de sécurité y bloquent son accès. Après des mois d’inactivité, l’escalier mécanique de la station Fabre est toujours immobile.

La raison de cette attente: une pièce manquante qui n’a pas été reçue par les employés de Société de transport de Montréal (STM).

Ainsi, dans l’édicule situé à l’angle de l’avenue Papineau et de la rue Jean-Talon Est, un seul escalier mécanique sur deux fonctionne. Pourtant, les travaux entrepris en 2017 ne devaient pas durer plus de six mois, selon les informations diffusées sur le site internet de la société de transport.

La situation n’est pas unique à la station chevauchant la frontière entre les arrondissements de Rosemont – La Petite-Patrie et de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension. En effet, des pièces manquantes ont aussi forcé la suspension des travaux sur les escaliers mécaniques à la station Côte-Vertu.

«Nous avons eu un problème de conformité du matériel de rechange (pour les marches) pour procéder à la grande révision de l’escalier à Fabre, ce qui a causé des délais, explique Amélie Régis, responsable des communications pour la STM. Ce problème étant réglé, nous allons recommencer les travaux dans environ un mois pour une durée de 2-3 mois.»

Un imposant chantier
Le 20 juin 2016, la STM annonçait un «investissement massif» dans ses escaliers mécaniques. Les premiers travaux avaient débuté aux stations Saint-Michel, Édouard-Montpetit puis Jean-Talon.

«De 2017 et jusqu’à la fin de 2018, la STM planifie remplacer 20 escaliers additionnels dans les stations suivantes : Namur, Saint-Michel, Côte-des-Neiges, Édouard-Montpetit, de la Savane et Fabre», informait alors la société de transport.

De plus, on prévoyait alors le remplacement ou la réfection de 63 de ces appareils dans une vingtaine de stations situées sur les lignes bleue, orange et verte, dans le cadre d’un projet totalisant 34 M$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!