Emmanuel Delacour/TC Media Les saillies peintes autour de la station Beaubien visent à améliorer la convivialité pour les cyclistes et les piétons.

Après avoir consulté près de 300 citoyens et s’être consacré à une «analyse fine» du territoire de l’arrondissement, le maire sortant, François W. Croteau, et son équipe réaffirment vouloir lutter pour les cyclistes et les piétons.

Le document d’une centaine de pages intitulé Vision zéro:Plan de mobilité active, se penche sur l’ensemble des secteurs résidentiels, commerciaux, industriels et publics de Rosemont – La Petite-Patrie, afin d’identifier les endroits problématiques, les demandes des résidents et les solutions proposées par l’administration locale.

Ce plan, qui est désormais disponible à partir de la plateforme électorale de Projet Montréal pour l’arrondissement, est le fruit de consultations qui se sont déroulées en 2016, entre autres grâce à un formulaire en ligne.

Dans l’ensemble, les mesures proposées ressemblent beaucoup aux grandes lignes de l’administration Croteau, depuis sa première élection en 2009. «On ne réinvente pas la roue, souligne le maire, qui tentera de remporter un quatrième mandat à la tête de l’arrondissement en novembre prochain. Nous voulons continuer à améliorer la convivialité et le sentiment de sécurité pour les cyclistes, ainsi que le confort des piétons.»

Déneigement des pistes cyclables, programme de zones piétonnes, mesures d’apaisement de la circulation, saillies de trottoir et verdissement, voilà le type de propositions qui sont faites par l’administration dans le document.

Mais, il ne s’agit pas seulement d’une question de pensée politique selon M. Croteau, puisque la participation citoyenne et les enquêtes sur le terrain ont permis d’identifier plusieurs lieux problématiques, qui nécessitent une intervention.

En effet, des centaines d’intersections ont été cernées dans le plan. Parmi les lieux à sécuriser les plus souvent soulevés lors des consultations publiques, on retrouve l’intersection des rues Beaubien et Saint-Hubert, celle du boulevard Rosemont et de l’avenue de Châteaubriand, l’angle de la rue Masson et de la 2e Avenue et l’angle des boulevards Pie-IX et Rosemont.

Les trottoirs autour de la station Beaubien à revoir
Le secteur autour de la station de métro Beaubien est jugé comme étant problématique dans le Plan de mobilité active.

«L’enjeu de la sécurisation des déplacements actifs [ y ] est prioritaire, où 14 accidents impliquant des cyclistes et des automobilistes se sont produits de 2012 et 2014, dont six sur la rue Beaubien Est. De plus, 12 autres accidents impliquant des piétons ont été recensés sur l’artère, entre la rue de Saint-Vallier et la Plaza Saint-Hubert, entre 2011 et 2014», peut-on lire dans le document.

Un élargissement des trottoirs est inclus parmi les propositions du plan, mais cette intervention demanderait l’accord de la ville-centre, qui est détentrice des pouvoirs en matière de leur aménagement, informe le maire Croteau.

Son administration a tout de même tenté cet été un projet pilote de marquage au sol à l’angle de la rue Beaubien Est et des rues Saint-Vallier, de Chateaubriand, Saint-Hubert et Saint-André. Le maire ne peut pas confirmer si les bollards et la peinture feront leur retour l’an prochain, voulant connaître les résultats du projet avant de se prononcer.

Cliquez ici pour consulter le plan de mobilité.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!