Archives TC Media Projet Montréal veut contrer les déserts alimentaires dans l'est de Rosemont – La Petite-Patrie.

Des marchés publics pourraient voir le jour dans les parcs de Rosemont – La Petite-Patrie, sous une prochaine administration de Projet Montréal, promet le parti.

C’est ce qui a été annoncé le 25 octobre par la formation politique, à la veille du scrutin du 5 novembre prochain.

L’équipe locale de Projet Montréal s’est engagée à mettre en place un programme autorisant les marchés publics dans les parcs et les places publiques.

«Les citoyens de l’est de l’arrondissement vivent dans ce qu’on qualifie de désert alimentaire. Nous sommes convaincus que l’ajout de marchés publics dans les parcs de l’Est permettra de hausser l’offre alimentaire de qualité et abordable pour tous ces citoyens», a déclaré le maire sortant, François W. Croteau.

L’objectif est «d’aider toutes les familles de l’arrondissement à avoir accès à une alimentation abordable à proximité de leur résidence», notamment dans les secteurs de Rosemont – La Petite-Patrie considérés comme étant des déserts alimentaires, où il est difficile de s’approvisionner en fruits et en légumes frais.

Logement abordable
Par ailleurs, les candidats se sont engagés à favoriser le développement de l’habitation pour qu’elle puisse «mieux répondre à leurs besoins, plus particulièrement pour celles à faible revenu et de la classe moyenne.»

En effet, le parti s’appuie sur les dernières modifications de la Loi sur les cités et villes, qui permettraient d’imposer davantage de logements de trois chambres et plus dans tous les nouveaux projets, tant privés que sociaux.

«Depuis plusieurs années, il y a eu peu de construction de logements avec plus de trois chambres. Cela ne répond pas aux besoins des familles. Nous voulons permettre à toutes les familles qui désirent demeurer dans Rosemont – La Petite-Patrie d’avoir accès à un logement, peu importe leurs moyens financiers», insiste Stéphanie Watt, candidate dans le district d’Étienne-Desmarteau.

Afin de renforcer sa stratégie d’inclusion de logement social et abordable et de continuer la lutte contre l’insalubrité des logements, la formation politique a proposé de bonifier la mise en œuvre de son programme d’inspection et de procéder à des campagnes de sensibilisation et de prévention pour contrer les infestations.

Enfin, l’équipe locale de Projet Montréal s’est engagée à encourager le développement des artères commerciales afin de bâtir une économie locale forte, «profitant une fois de plus aux citoyens en situation de précarité.»

La contribution annuelle aux Sociétés de développement commercial (SDC) serait ainsi bonifiée de 25 000$ par année, portant ainsi la contribution annuelle à 75 000$ par SDC, selon les engagements du parti.

De plus, une stratégie d’aménagement des rues commerciales et des secteurs d’emplois serait conçue et appliquée, ayant pour objectif de rendre ces secteurs «plus conviviaux et permettre de valoriser ces lieux de destinations et de proximité.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!