Archives TC Media Les mamans pourront allaiter dans différents établissements publics de l'arrondissement.

Il sera désormais plus facile pour les mamans d’allaiter leurs enfants dans Rosemont – La Petite-Patrie, une entente avec un organisme local favorisant cette pratique dans les lieux publics.

L’administration a adopté une motion afin «d’identifier clairement que les espaces publics municipaux sont des lieux où les femmes peuvent allaiter librement».

Selon l’organisme Nourri-Source Montréal, partenaire dans cette initiative, plusieurs mères ressentent de la crainte à nourrir au sein leur enfant à l’extérieur de la maison pour la première fois.

«Il y a déjà eu des petits incidents par le passé. Des mamans se font dire qu’elles doivent aller dans les toilettes pour allaiter. C’est dommage, car cela se produit à un moment où elles sont vulnérables. De plus, malgré toutes les précautions qu’elles peuvent prendre, il est difficile de prévoir quand le bébé va se réveiller et avoir faim, ce qui rend les sorties du domicile difficiles», souligne Anne-Claire Avdjian, chargée de communication pour Nourri-Source Montréal.

Une telle initiative pourrait donc combattre un sentiment d’isolement que ressentent plusieurs mamans, selon cette dernière.

C’est pourquoi l’organisme supporte depuis 2013 La route du lait, dont l’objectif est de procurer des espaces favorables à l’allaitement.

Ces lieux sont clairement identifiés par un autocollant bleu affiché dans la vitrine des commerces et établissements publics.

«Nous souhaitons 300 nouveaux établissements cette année, dont déjà 150 nouveaux vont être ajoutés à la carte», insiste Mme Avdjian. Près de 300 lieux sont déjà membres du programme.

Si Rosemont – La Petite-Patrie fait figure de précurseur en adoptant une motion en faveur de l’initiative, les Arrondissements de Notre-Dame – Côte-des-Neiges et du Sud-Ouest ont aussi ouvert la porte aux mamans qui veulent allaiter dans leurs lieux publics.

Pour l’organisme établi sur la rue de Bordeaux dans La Petite-Patrie, encourager la pratique de l’allaitement est un enjeu de santé publique. «Il a été prouvé lors de recherches scientifiques que le lait maternel protège les bébés en leur fournissant des anticorps qui peuvent limiter les premières infections. L’allaitement aide aussi les mamans en réduisant les incidences de maladies chez elles», explique la chargée de communication.

En effet, selon l’Agence de la santé publique du Canada, le lait maternel du tout premier allaitement, nommé colostrum, «offre une protection précoce vitale et aide à prévenir la croissance de bactéries nuisibles en couvrant les parois du système digestif du bébé».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!