Marie-Pier Gagné / TC Media La rue Tillemont pourrait devenir plus passante, selon Sylvain Ouellet.

Les avenues Papineau et De Lorimier pourraient bientôt être transformées en sens unique, afin d’y inclure des voies réservées pour les cyclistes et les autobus. Un projet qui ne plait pas à Sylvain Ouellet, élu dans François-Perreault, qui craint la création de problèmes de circulation au niveau local.

Lors de la séance du conseil municipal du 24 octobre, Luc Ferrandez, le chef de l’opposition officielle, a affirmé que selon un document de la STM sur les mesures préférentielles pour bus (MPB), certaines artères pourraient subir des changements majeurs dès 2017.

Entre autres, les avenues De Lorimier et Papineau, entre Crémazie et Sherbrooke, pourraient être unidirectionnelles. Si tel est le cas, Papineau serait transformée en sens unique vers le sud et De Lorimier vers le nord.

Les deux artères seraient dotées de voies réservées au transport collectif, qui seraient également accessibles aux vélos.

Pas consultés
Projet Montréal reproche au maire de Montréal, Denis Coderre, d’avoir conçu ce projet derrière des portes closes et de ne pas avoir consulté les arrondissements.

«On n’a jamais été mis au courant de ce projet-là, a mentionné Sylvain Ouellet, conseiller du district François-Perreault. Pourtant, je crois qu’il y aurait eu lieu de le faire. Mon district serait directement concerné par les changements proposés.»

Selon M. Ouellet, personne n’est contre les projets de voies réservées, à la base.

«C’est bien d’y penser, mais il faut aussi penser aux conséquences que cela pourrait avoir sur la qualité de vie des citoyens.»

Passage de camions
Pour le conseiller de Projet Montréal, le plus gros problème, si le projet va de l’avant, serait que les camions retrouveraient le droit de rouler sur De Lorimier. Pour l’instant, les camionneurs peuvent uniquement emprunter Papineau.

«De Lorimier est une rue très résidentielle, explique-t-il. C’est certain que le bruit des camions qui passent serait déplaisant pour les gens qui y habitent.»

Selon M. Ouellet, les petites rues locales seraient aussi touchées par le changement.

«Pour passer d’une direction à l’autre, les gens utiliseraient les petites rues entre les deux artères, comme Tillemont, Villeray ou Everett. La circulation y serait plus dense.»

L’élu craint également que les gens roulent plus vites sur les artères.

«Je ne crois pas que ce soit sécuritaire pour des cyclistes de se retrouver dans la même voie que des autobus. C’est dangereux, en plus de pouvoir ralentir le service de transport en commun.»

«C’est évident qu’un projet comme cela peut poser des problèmes, ,mais je ne dis pas que c’est infaisable. Il faudrait s’asseoir avec M. Coderre pour en discuter», conclut Sylvain Ouellet.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus