Archives TC Media Dans Rosemont, les jardins-trottoirs permettent déjà depuis 2014 aux citoyens d’avoir un potager sur la rue.

L’arrondissement de Villeray–Saint–Michel–Parc-Extension se lance dans la déminéralisation des trottoirs en retirant des parties de béton et d’asphalte pour y ajouter des fleurs.

L’arrondissement marche donc dans les pas de ses voisins de Rosemont–La Petite-Patrie qui a ouvert la voie en 2014. Près de 748 000$ seront investis pour mettre en place une équipe dédiée dans le retrait d’asphalte et de béton des trottoirs afin de créer des jardins-trottoirs.

Un autre 110 000$ a été attribué à l’entretien des saillies de trottoirs déjà existants, mais vides et à leur verdissement. Les deux montants sont prélevés du surplus budgétaire.

«C’est un projet qui nous tenait à coeur, a indiqué la mairesse Anie Samson. Cela va permettre d’augmenter la couverture végétale, de planter des arbres et de remplir les fosses et ainsi permettre la diminution des îlots de chaleur.»

Chaque district de l’arrondissement obtiendra une part égale du budget. Aux conseillers ensuite de donner les directives aux services de la ville sur les travaux à faire. «Nous avons déjà identifié les rues», indique la conseillère de ville de Villeray, Elsie Lefevbre.

Les jardins-trottoirs pourront être entretenus par les citoyens qui le désirent. Dans Villeray, la conseillère leur propose même d’indiquer les tronçons prioritaires.

«C’est sûr qu’on va privilégier les endroits où les gens sont motivés et où ils verdissent déjà des carrés d’arbres, par exemple», indique-t-elle.

Si aucun objectif n’est fixé cette année, puisque le projet prendra plusieurs années pour aboutir, la finalité sera d’opérer des travaux sur l’ensemble des rues de l’arrondissement.

«La mairie a des objectifs environnementaux à atteindre, qui sont de plus en plus demandés par les citoyens. Le programme va permettre de combiner les deux.» –Elsie Lefevbre, conseillère de Villeray

Les citoyens de Villeray intéressé par le projet devront communiquer avec leur conseillère pour manifester leur intérêt.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!