Arnaud Stopa TC Media 88 000 $ seront utilisés pour convertir la butte en forêt urbaine.

La place Crémazie, située à la hauteur de Saint-Laurent et et Crémazie, deviendra une fôret urbaine.

La butte de verdure actuelle ne répond plus aux attentes de la mairie, car elle présente une apparence négligée en raison de la difficulté d’entretien.

«Lorsque nous l’avions aménagée il y a une dizaine d’années, c’était beau, il y avait des graminées et on se disait que la nature allait prendre sa place harmonieusement, mais ça ne s’est pas fait», a indiqué, Anie Samson, mairesse de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

La forêt urbaine sera constituée d’une soixantaine d’arbres d’essences différentes, dont des sapins, avec pour objectif d’obtenir un visuel «esthétiquement plaisant à regarder» pour les citoyens et les commerces avoisinants. «Ce n’est pas un espace où s’asseoir ou pour que les enfants jouent, avec des voitures en vitesse à chaque coin. Ce n’est pas un parc», a avertit la conseillère de Parc-Extension, Mary Deros.

En contrebas de l’autoroute métropolitaine, la forêt urbaine fera surtout office de barrière contre la poussière. «Nous voulons aider à la diminution de la pollution de cet espace», a-t-elle ajouté.

Selon elle, les arbres ne devraient pas nuire à la circulation automobile sur la Métropolitaine, puisque les arbres choisis ne devraient pas excéder la hauteur de l’autoroute.

L’arrondissement a attribué un budget de 88 000 $ sera utilisée pour l’achat d’arbres, l’octroi d’un contrat d’excavation et de nivellement et pour le recouvrement de gazon en plaques des surfaces. Les travaux seront conduits par la mairie.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!