Arnaud Stopa TC Media Seulement 12 secondes permettent aux piétons de traverser l'avenue Beaumont.

Promis pour ce printemps, un feu piéton à un croisement jugé dangereux de Parc-Extension se fait toujours attendre.

En février dernier, Josée Provençal dont ses enfants vont à une garderie au sud de l’avenue Beaumont, avait demandé en conseil d’arrondissement à ce que des feux piétons dans le sens nord-sud, au coin de la rue Querbes, afin d’assurer la sécurité de la traversée avec leurs jeunes enfants. Elle était mandatée par d’autres parents de sa garderie.

La mairesse, Anie Samson avait indiqué alors qu’un dossier était ouvert à la Ville centre et qu’une installation serait faite en 2017. Lors d’une rencontre sur le Plan de déplacement local fin février, Josée Provençal avait obtenu de la mairesse des précisions. «Elle m’avait promis que le feu serait installé d’ici le printemps, car la demande était pertinente.»

Or, depuis, rien n’a été fait. «C’est dommage, car avec la rentrée de septembre, les gens sont plus pressés et l’achalandage de la rue va augmenter.»

La mairie n’a pas pu indiquer au Progrès Villeray-Parc-Extension, au moment de mettre sous presse, l’échéancier de l’installation d’un feu.

L’avenue, une ancienne rue de transit dans une zone longtemps industrielle pousse les automobilistes à conduire à vitesse élevée.L’absence de passages piétons et un temps de passage non prioritaire pour les piétons viennent s’ajouter à l’inquiétude des usagers de la garderie éducative Les Trésors de Beaumont située à proximité de l’avenue. Avec l’Ile des Petits cœurs, non loin, ce sont environ 130 enfants qui fréquentent les deux établissements.

«Il n’y a pas de passage piéton protégé par un feu comme dans la direction est-ouest. Il y a 12 secondes pour faire passer les voitures, les piétons et les poussettes », avait constaté, à l’hiver dernier, Myriam Pamphile, directrice de Trésors de Beaumont, qui a chronométré le temps accordé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!