Nicolas Ledain / TC Media Thomas Jasmin, petit-fils de l’écrivain Claude Jasmin, a relancé le jeu d’apprentissage de français créé par son père Daniel avec une application.

Thomas Jasmin a eu l’idée de créer une application du jeu Bagou, une activité ludique qui aide à apprendre le français. Il espère créer un nouvel élan pour ce divertissement inventé par son père.

Depuis 2015, la version physique de Bagou n’est plus imprimée et n’est donc plus en vente dans les magasins. Pourtant ce jeu a marqué la jeunesse de plusieurs jeunes québécois et français, dont Thomas Jasmin, fils de Daniel Jasmin, le créateur de cette boîte jaune qui permet d’enrichir son vocabulaire en s’amusant.

«J’ai toujours eu une attache particulière pour ce jeu parce qu’il m’a beaucoup aidé en français. Au cégep, il m’a permis d’améliorer mes résultats. Savoir qu’il ne serait plus en boutique m’a rendu triste et j’ai donc décidé de lui donner une nouvelle vie», explique ce jeune résident de Villeray.

Sans formation particulière en programmation, il a décidé de créer une application pour cellulaires et tablettes pour relancer «la folie des mots», qui était le slogan du jeu. Thomas Jasmin a fait appel à un prestataire pour la création de cette interface et a repris la dynamique traditionnelle de Bagou.

Les joueurs marquent des points en remplissant des cartes qui contiennent des textes à trous avec des mots et des expressions peu connus de la langue française.

L’application a été lancée en 2017, soit vingt ans après la création du jeu physique, et propose quatre niveaux de difficulté qui regroupent toutes les versions de Bagou depuis 1997.

«Ça s’inspire du jeu de société. Les gens retrouvent les mêmes cartes et on voit qu’il y a du succès. Le nombre de joueurs augmente de jour en jour», précise Thomas Jasmin.

Disponible sur les plateformes Google Play et Apple Store, Bagou est gratuit, mais les joueurs doivent acheter des cartes une fois qu’ils ont épuisé la version basique.

En quelques mois seulement, l’application a dépassé les 8000 téléchargements. La plupart des joueurs sont originaires du Canada francophone, mais certains l’utilisent en France, en Afrique et même en Chine.

Avec sa démarche, Thomas Jasmin perpétue aussi une tradition familiale d’amour des mots puisque son grand-père est Claude Jasmin, écrivain notamment de La Petite Patrie.

«Je n’ai jamais été un grand lecteur au regret de ma famille, mais Bagou m’a donné ce plaisir du français. […] Mon père est vraiment fier de voir son jeu revivre et de voir autant de personnes y jouer», indique-t-il.

Daniel Jasmin a d’ailleurs collaboré à la conception de cette version numérique de sa création.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!