Google Maps Les 450 élèves de l’Académie de Roberval vont déménager dans l’école transitoire de l’école Georges-Vanier.

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) a décidé de déménager les élèves de l’école secondaire Académie de Roberval à la suite d’une enquête de santé menée avec la Direction de la santé publique. L’établissement fait face à des problèmes de qualité de l’air intérieur.

Près de 40% du personnel de l’établissement a montré des symptômes justifiant ce diagnostic lors de l’enquête réalisée ces dernières semaines. Jeudi 26 octobre, la CSDM et le médecin responsable du questionnaire ont donc informé les parents de l’impératif de fermer l’établissement au retour du congé de Noël.

De plus, dans son plan directeur, la CSDM avait prévu des travaux pour 14,5 M$ dans ce bâtiment qui date des années 30 pour refaire au complet la maçonnerie extérieure, la plomberie et les finitions extérieures du bâtiment. L’institution va donc profiter de ce transfert pour lancer ce chantier.

«L’ampleur des travaux est importante et difficile à faire avec des élèves et il y a un enjeu de santé publique, donc le transfert est la seule solution», indique Catherine Harel-Bourdon, la présidente de la CSDM.

Deux pistes de déménagement avaient été envisagées pour les plus de 450 élèves qui fréquentent cet établissement.

La première aurait obligé l’Académie de Roberval à se rendre dans l’est de Rosemont–La Petite-Patrie, dans l’école Marguerite-de-Lajemmerais et aurait entraîné une réorganisation des horaires. C’est donc la deuxième option qui a été privilégiée avec un transfert dans l’école secondaire Georges-Vanier, située à un peu plus d’un kilomètre de l’Académie de Roberval. Cette école transitoire est utilisée depuis cinq ans par l’école primaire Saint-Gérard, qui a été démolie pour une problématique similaire, mais son personnel et les enfants vont investir leurs nouveaux locaux, le 14 novembre prochain.

Cela va laisser quelques semaines à la CSDM pour installer des équipements adaptés à des jeunes de secondaire à Georges-Vanier.

«Ce sont les mêmes membres de l’école, le même projet éducatif, le même esprit. On va simplement déménager. Nous sommes confiants, la collaboration entre les deux établissements va bien se passer», assure Catherine Harel-Bourdon.

Les deux écoles secondaires fonctionneront de manière indépendante et ne vont partager que quelques locaux spécialisés comme le gymnase ou les laboratoires.

Durée des travaux
Selon Mme Harel-Bourdon, malgré des travaux réguliers réalisés ces dernières années à l’Académie de Roberval, plusieurs dégâts d’eau sont survenus récemment. La CSDM craint donc que l’usure du bâtiment ne soit avancée et va ouvrir les murs pour réfléchir au scénario à envisager.

«C’est une école avec un taux de vétusté élevé. […] Nous avons suivi nos procédures depuis 2011, mais on ne contrôle pas ce qui s’est passé entre 1930 et 2011. Il peut y avoir des infiltrations d’eau dans la maçonnerie et des dégâts qu’on ne voit pas», précise la présidente de la CSDM.

Un dossier d’opportunités abrégées va être constitué avant la fin de l’année scolaire afin d’avoir un portrait de toutes les possibilités. La CSDM n’exclut pas une démolition et une reconstruction de l’établissement. Lors de la rencontre avec les parents jeudi 26 octobre, un transfert de l’Académie de Roberval pendant 3 à 5 ans a été avancé, cela correspond à la moyenne de durée des opérations dans des situations similaires.

Un comité de suivi comprenant des membres du personnel, la direction de l’établissement, des chargés du projet et des parents va être constitué pour tenir toutes les parties informées de l’avancée du dossier.

«C’est une opportunité de faire de l’Académie de Roberval une école du XXIe siècle», positive Mme Harel-Bourdon.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!