À trois jours des élections municipales, Le Progrès vous propose un tour d’horizon des candidats en lice dans les quatre districts de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et pour la mairie d’arrondissement.

Mairie d’arrondissement
Deux femmes sont candidates pour prendre la tête de l’arrondissement le 5 novembre.

Déjà maire depuis 2006, Anie Samson se représente en 2017 sous la bannière Équipe Coderre avec la volonté de s’inscrire dans la continuité de son mandat précédent. L’élue met d’abord l’accent sur le renforcement des mesures de sécurisation des rues par la réduction de la vitesse et l’installation, notamment, de saillies de trottoir. Elle entend ensuite développer davantage de ruelles vertes, principalement dans Saint-Michel et Parc-Extension, avec un investissement de 160 000 $. Enfin, elle s’engage à mettre en place plus de liens cyclables entre l’est et l’ouest.

De son côté, la candidate de Projet Montréal, Giuliana Fumagalli défend en premier lieu la nécessité d’offrir davantage de logements abordables avec deux chambres et plus pour conserver les familles dans le secteur. Elle entend se mobiliser également sur les problèmes de salubrité des logements. Mme Fumagalli veut aussi travailler sur la mobilité et améliorer la cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes.

District de Villeray
Trois candidats sont en course dans Villeray pour le poste de conseiller de Ville.

Ancienne élue de Coalition Montréal, Elsie Lefebvre se présente avec Équipe Coderre pour cette élection. Elle entend œuvrer pour le monde communautaire avec notamment la reconversion de l’ex-hôpital chinois. Mme Lefebvre plaide aussi pour la revitalisation commerciale de plusieurs zones comme le nord de la rue Saint-Hubert et la pérennisation de la place De Castelnau. Elle souhaite également développer une nouvelle bibliothèque.

Pour Projet Montréal, Rosannie Filato souhaite améliorer la sécurisation des rues, ruelles et intersections. Elle promet aussi de construire plus de logements pour les familles et plaide pour avoir 20% de logements abordables durables dans les nouvelles constructions. Enfin, elle encourage le développement des modes de transport actifs dans Villeray.

Le troisième candidat, Charles Sounan, est un indépendant qui se présente sous le slogan «Le vrai changement pour une meilleure qualité de vie dans Villeray». Il promet de repenser toute la politique de transport pour avoir une meilleure cohabitation entre piétons, automobiles, vélos et autobus. Il veut aussi revoir les interdictions de stationner dans les rues. Son dernier engagement est de renforcer l’accès aux services de santé avec la transformation de l’ex-hôpital chinois en pôle hospitalier, résidentiel, ludique et culturel.

District de Parc-Extension
Dans Parc-Extension aussi, trois candidats vont s’affronter.

Déjà conseillère Équipe Coderre lors de la précédente mandature, Mary Deros se présente de nouveau sous la même bannière. Le parti veut désenclaver le quartier avec le développement du transport actif et l’ouverture du passage Ogilvy. Le réaménagement des parcs et le développement d’espaces conviviaux sont aussi des priorités.

Candidat de Projet Montréal, Rafik Bentabbel cible la salubrité des logements en premier avec l’embauche de nouveaux inspecteurs, la facilitation du processus de plaintes par un registre public et une aide budgétaire pour les propriétaires en précarité financière. Il entend aussi collaborer avec les organismes communautaires pour élaborer un plan de lutte contre le chômage et la pauvreté.

Enfin, Mohammed Youssouf, qui représente Coalition Montréal, veut d’abord créer une commission de la diversité pour offrir plus de services dans davantage de langues. Il défend aussi la nécessité d’améliorer la qualité des logements dans le district et d’y construire plus de logements abordables.

District de François-Perrault
Le candidat de Coalition Montréal, Mo Sougal, a retiré sa candidature en cours de campagne pour des raisons personnelles et ils ne sont plus que deux en lice dans ce district.

Sylvain Ouellet, conseiller de Ville pour Projet Montréal lors de la précédente mandature, se présente de nouveau pour ce parti. Il souhaite d’abord réaménager la rue Jean-Talon pour «qu’elle ressemble davantage à une rue commerciale attirante pour les citoyens plutôt qu’à une autoroute». Il plaide aussi pour un réseau cyclable protégé entre les parcs François-Perrault et Jarry, jusqu’au nouveau parc Frédéric-Back.

Face à lui, Érika Duchesne, ancienne conseillère de Ville pour Projet Montréal dans le Vieux-Rosemont, qui a rejoint les rangs d’Équipe Coderre pour cette campagne. Mme Duchesne ambitionne aussi de revitaliser la rue Jean-Talon et le secteur du Petit Maghreb. Son parti propose également de maximiser les programmes en extérieur en renforçant les parcs comme des lieux d’échange.

District de Saint-Michel
Deux candidats sont en lice dans ce dernier district de l’arrondissement.

Frantz Benjamin, membre d’Équipe Coderre, est l’élu sortant de ce secteur. Il souhaite développer des milieux de vie et de rencontres et entend poursuivre l’acquisition du centre René-Goupil. M. Benjamin veut aussi procéder à la réfection des parcs de son district, notamment des terrains sportifs.

Rana Alrabi, la candidate de Projet Montréal, privilégie plutôt le désenclavement de Saint-Michel comme priorité. De plus, elle réclame de l’inspection préventive des logements afin de détecter et régler rapidement les problèmes d’insalubrité.

La liste des bureaux de vote est accessible sur le site d’élection Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!