Nicolas Ledain / TC Media Le site de la future place du Centenaire de Parc-Extension est pour l’instant un terrain vague.

Parc-Extension a célébré le centenaire de son annexion à Montréal en 2010. Un espace public avait été promis pour commémorer cet événement, mais après plusieurs années d’attente, il n’est pour l’instant projeté qu’en 2019.

Le terrain qui va accueillir ce parc est situé au coin de la rue Saint-Roch et de l’avenue Stuart. En 2011, l’arrondissement a acheté les 2/3 de cet espace à une congrégation religieuse, l’Église de Sainte-Sophie de Dieu de la communauté grecque des authentiques chrétiens orthodoxes, et en 2013, il lui a officiellement donné le nom de place du Centenaire de Parc-Extension via la Commission de toponymie.

Pourtant, ce n’est que lors du dernier conseil d’arrondissement que les élus ont voté un octroi de contrat de plus de 70 000$ pour la réalisation des plans et l’analyse du projet. On a donc appris lors de cette séance que le parc verra probablement le jour au printemps 2019, soit huit ans après la première évocation de ce dossier et neuf ans après une pétition lancée par un comité de voisins de ce site.

«Si [l’octroi du contrat] avait eu lieu quand tout a commencé en 2010, tous les enfants qui sont nés à cette époque auraient eu un espace pour jouer. Ils seront presque adolescents quand ça va être terminé. C’est frustrant», avoue Mary McCutcheon, membre de ce comité.

Ce dossier a souvent été abordé par les élus dans le passé et il figurait parmi les projets retenus au Plan triennal d’Investissement en 2016 pour un investissement de 1,5 M$. Mais comme indiqué dans le sommaire décisionnel du conseil d’arrondissement du 21 novembre, cet espace est toujours «à l’état de terrain vacant et demande un aménagement complet».

Les retards constatés jusqu’ici ont en grande partie était causés par la construction d’une nouvelle église sur le tiers du terrain dont jouit la congrégation religieuse. L’arrondissement voulait s’assurer de la sécurisation du site avant d’entamer l’aménagement du nouveau parc.

Le dossier avance
Sous l’impulsion du comité citoyen et avec le soutien des services de l’arrondissement, le projet s’est accéléré ces dernières semaines avec notamment une consultation de la population qui a permis d’identifier les besoins de la future place du Centenaire.

L’aménagement du site a donc été établi en détail et cette feuille de route a été dévoilée lors du dernier conseil d’arrondissement. Ce parc sera un espace de verdure propice à la détente, à la lecture et comportant une oeuvre d’art ludique et attrayante pour les enfants à la demande du comité de voisins. Elle sera pourvue de mobilier urbain et conçue de façon à sécuriser les lieux avec de l’éclairage, des murets, des clôtures ou des haies. Enfin un volet éducatif de sensibilisation à la biodiversité est requis.

Les élus ont donc confié un contrat à la firme Groupe BC2 pour un montant de 70 042,77$. Elle va être en charge d’analyser le projet, de présenter les plans et de superviser le concours d’art public, les appels d’offres et le chantier.

Selon l’échéancier présenté, les travaux doivent démarrer à l’automne 2018 et devraient être finalisés au printemps 2019.

Malgré la longue attente, le comité de voisins se réjouit de ces annonces.
«On a l’impression qu’il y a eu une accélération au niveau des services de l’arrondissement et c’est une très bonne nouvelle. Nous serons très contents lorsque les enfants auront enfin cet espace pour jouer et nous sommes heureux que l’arrondissement ait accepté que la sculpture commémorative soit pratique et artistique», se félicite Mary Mc Cutcheon.

Mary Deros, la conseillère de Ville de Parc-Extension, a également manifesté son impatience de voir ce projet aboutir. Lors du conseil du 21 novembre, cette dernière a notamment insisté sur la nécessité d’avoir un espace pour commémorer le centenaire de Parc-Extension.

Par ailleurs, l’arrondissement souligne l’importance d’offrir un parc supplémentaire dans ce district peu pourvu en espaces verts, puisque cela va permettre de réduire les îlots de chaleur.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!