Gracieuseté Naïma Mehennek et Ramon Ponce ont soufflé la dixième bougie du Projet Villeray dans l’Est.

Depuis 2007, le Projet Villeray dans l’Est a pignon sur rue dans l’arrondissement. Cette organisation qui œuvre pour le développement d’initiatives citoyennes a célébré ses dix ans dimanche 3 décembre.

Officiellement, la naissance de cette initiative de quartier remonte à 2003, mais cette date du 3 décembre marque les dix ans de l’ouverture du local du Projet Villeray dans l’Est au 1982 rue Tillemont.

Durant cette décennie d’action pour les citoyens de l’est de l’arrondissement, l’organisation a accompagné le développement de plusieurs services sociaux, culturels et de loisir.

«On travaille la mobilisation citoyenne et l’éducation populaire. Tous les projets entrepris depuis dix ans sont venus des citoyens», explique Naïma Mehennek, organisatrice communautaire au sein du Projet Villeray dans l’Est.
Le local de la rue Tillemont est aujourd’hui devenu un lieu de rendez-vous hebdomadaire pour l’aide aux devoirs, des conférences locales ou des cours de cuisine, de danse, de musique et de chorale.

«Il y a peu d’organismes communautaires dans l’est de Villeray. On sert de tremplin pour être à l’écoute, pour rassembler les gens et pour mobiliser des ressources», ajoute Mme Mehennek.

L’organisation a désormais pour ambition de devenir un organisme autonome capable de défendre davantage de projets émanant de citoyen. Le Projet Villeray dans l’Est souhaite aussi s’installer dans un local plus grand pour développer son plan d’action.

Pour ce qui est des objectifs, cet acteur social et communautaire cible la jeunesse et l’emploi comme les priorités des prochains mois.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!