Nicolas Ledain / TC Media Les familles et personnes bénéficiaires avaient droit à des paniers d’épicerie compris entre 60$ et 80$.

Organisé grâce à la collaboration de plusieurs organismes et institutions du quartier, le magasin-partage de Noël de Villeray a permis d’offrir un panier d’épicerie à 532 familles ainsi que des cadeaux à mettre au pied du sapin.

C’est le sourire aux lèvres que Kaid est ressorti de ce magasin-partage qui avait lieu au Patro le Prevost durant la fin de semaine dernière. Ce résident du quartier est venu avec ses deux enfants pour choisir les produits d’épicerie, mais surtout les cadeaux qui étaient proposés durant cet événement solidaire du temps des Fêtes.

«C’est important pour mes enfants. Tu vois le sourire sur leur face, ils sont contents et moi aussi», s’est réjoui ce père de famille.

Pour lui, ce coup de pouce était primordial afin de passer sereinement les dernières semaines de l’année.

«Cela m’aide beaucoup. Étant donné que je suis au dernier recours, c’est essentiel. Avec ça, on en a pour deux semaines», a salué Kaid.

Comme Kaid et ses enfants, 532 familles du quartier Villeray ont profité du magasin-partage cette année. Chaque personne avait droit un panier de 60$ auquel s’ajoutait 5$ par membre de la famille avec un plafond à 80$. Les bénéficiaires ne payaient que 10% de la facture.

«Les besoins d’aide alimentaire sont criants toute l’année, mais c’est une tradition d’offrir un panier de Noël durant le temps des Fêtes pour qu’ils aient quelque chose d’intéressant à se mettre sur la table», a expliqué Isabelle Talbot-Fournier, organisatrice communautaire du CIUSSS du Nord de l’île de Montréal.

Les familles et personnes seules qui ont bénéficié de cet accompagnement avaient été sélectionnées au préalable sur dossier.

«On essaye de mettre de la joie autour de nous, c’est une période où on en a besoin et encore plus quand on est à faible revenu ou isolé.»
Isabelle Talbot-Fournier, organisatrice communautaire du CIUSSS du Nord de l’île de Montréal.

C’est avec l’aide d’accompagnateurs qu’ils ont arpenté les allées de l’épicerie improvisée dans le gymnase du Patro Le Prevost. Des milliers de produits issus de collectes, de dons et d’achats financés par le regroupement partage ont été distribués grâce à l’implication de travailleurs communautaires et sociaux villerois et de plus de 200 bénévoles.

«Sans les bénévoles, il n’y a rien qui se passerait. C’est extraordinaire, chaque année il y a beaucoup de bénévoles qui se mobilisent. Ça me fait chaud au cœur, c’est magnifique», a souligné Mme Talbot-Fournier.

Événement festif
En plus de la nourriture et des cadeaux, une section de dons de vêtements de seconde main avait aussi été installée lors de ce magasin-partage. Mais outre l’aspect solidaire de cette distribution, cet événement annuel avait aussi pour objectif d’être festif afin de plonger dans l’esprit de Noël. Des décorations et sapins avaient été installés et des animations musicales ont été proposées ainsi qu’une visite du Père Noël.

«On essaye de les accueillir avec le plus de chaleur possible. […] C’est une belle expérience pour les familles, mais aussi pour nous et pour les bénévoles», a estimé Isabelle Talbot-Fournier.

Dans les allées, entre les accompagnateurs et les bénéficiaires, l’ambiance était aussi à la réjouissance.

«Dans mon pays, c’est une date importante à partager avec sa famille et ici, on retrouve ce mouvement de générosité», a confirmé à TC Media Dolly, une habitante du quartier d’origine colombienne qui a profité du magasin-partage.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!