Nicolas Ledain / TC Media Roseline Massicotte et Marijo Barrette sont les deux responsables de la Quincaillerie santé deux.

Face à un succès grandissant sur la rue Casgrain, la clinique pluridisciplinaire la Quincaillerie santé s’étend avec un deuxième établissement sur la rue Saint-Hubert. Dix professionnels y proposent leurs services en équipe pour le bien-être des Villerois.

Dans cette Quincaillerie santé numéro deux, deux ostéopathes, deux psychologues, deux acuponcteurs et quatre massothérapeutes vont se partager quatre salles du lundi au dimanche. Si l’ouverture a eu lieu le 2 janvier, l’équipe n’est pas encore définitive puisque les deux responsables de cette clinique sont à la recherche d’un naturopathe pour compléter leur offre.

«On dit que c’est une clinique interdisciplinaire, parce qu’on veut tenter de travailler en équipe pour les mêmes patients», explique Roseline Massicotte, l’une des deux partenaires à l’origine du projet.

«On a tous le même but, mais on prend des chemins différents pour y arriver. On ne veut pas s’acharner sur un patient donc on va voir d’autres collègues pour travailler d’autres choses», complète Marijo Barrette, l’autre coresponsable de cette nouvelle enseigne.

Lancée il y a cinq ans, la Quincaillerie santé de la rue Casgrain tourne désormais à plein régime. Afin de continuer à faire grandir cette enseigne sans la dénaturer, Marijo Barrette, qui exerçait en tant qu’ostéopathe au sein de cette structure, a proposé de reproduire l’expérience dans un deuxième établissement.

«Notre objectif est de prendre soin des gens de notre quartier.»
Marijo Barrette, ostéopathe et associée de la Quincaillerie santé deux.

Elle a convaincu Roseline Massicotte de quitter son emploi de psychologue à la Ville de Montréal pour la rejoindre dans cette aventure.

«L’idée n’était pas que ce soit une deuxième succursale, mais que ce soit une extension et de continuer à se référer entre professionnels des deux Quincailleries santé. En étant à quinze minutes à pied, on peut garder la même clientèle tout en étant plus dans l’est ce qui permet d’aller chercher plus de gens», précise Mme Barrette.

Selon les deux coresponsables de cette nouvelle clinique, la philosophie centrale est surtout de participer à la vie du quartier Villeray.

«On est toutes les deux très attachées au quartier […] donc on souhaite contribuer à la qualité de vie des citoyens de Villeray», fait valoir Roseline Massicotte.

«Le quartier Villeray c’est comme un village dans Montréal. Il y a beaucoup de familles et beaucoup d’entraide dans le voisinage. […] On veut mettre cela de l’avant», ajoute Marijo Barrette.

S’il reste encore quelques touches à finaliser dans les travaux et l’organisation de cet établissement, les deux associées pensent que les Villerois vont accueillir favorablement cette nouvelle offre de santé. En moins d’une semaine dans sa nouvelle clinique, Marijo Barrette a déjà rempli son carnet de rendez-vous pour les prochaines semaines.

La Quincaillerie santé numéro deux est située au 7561 rue Saint-Hubert. La prise de rendez-vous se fait sur le site gorendezvous ou les coordonnées des thérapeutes sont disponibles sur le site internet de la Quincaillerie santé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!