Nicolas Ledain / TC Media Andy Kontogiannis, président du club de Parc-Extension.

Joueur de soccer canado-ivoirien, Ballou Tabla a été transféré au FC Barcelone la semaine dernière. À 18 ans, le jeune homme intègre l’équipe B d’un des plus grands clubs européens, ce qui fait la fierté du Panellinios Montréal FC, son ancien club de Parc-Extension.

Sur le site internet du Panellinios Montréal FC, la photo de Ballou Tabla, maillot du FC Barcelone sur le dos, s’affiche en grand depuis une semaine. En apprenant son transfert au sein de cette institution du soccer européen, Andy Kontogiannis, le président de ce club de Parc-Extension, a ressenti une grande émotion et une immense fierté.

«J’ai 63 ans, cela fait 40 ans que je suis dans le soccer et j’étais prêt à laisser tomber, mais Ballou m’a donné 20 ans d’envie pour continuer, car je me dis que ça marche», se réjouit M. Kontogiannis.

Ballou Tabla avec le maillot du Panellinios en 2013.

Assis à son bureau, qui sert aussi de salle des trophées, dans le modeste local du Panellinios Montréal FC au cœur du parc Jarry, le président de ce club de quartier se replonge avec nostalgie dans les quatre ans et demi que Ballou Tabla a passé sur les terrains de son club.

«On l’a repéré à 11 ans à Pointe-aux-Trembles, se souvient Andy Kontogiannis. Je dois rendre hommage aux monsieurs qui l’ont trouvé, c’est Louis Timoteo et Sem Absolu. Ils ont créé l’équipe de U12 et l’entrée de Ballou a tout changé. Ce jeune-là n’a pas appris à jouer, il avait un don du Bon Dieu.»

Passé quelques mois au sein de l’Académie de l’Impact durant sa formation au Panellinios, Ballou Tabla a remporté ses premiers trophées provinciaux avec l’équipe de Parc-Extension avant de retourner à l’Impact en 2015.

«Sans Ballou, on jouait à 70%. Avec Ballou, on était à 110%. C’était l’image de Panellinios, mais il n’a jamais eu la tête gonflée, il a toujours été timide et respectueux. Il avait tout ce qu’il faut pour devenir pro», salue Andy Kontogiannis.

Le président du club de Parc-Extension avait même accompagné sa pépite en Europe pour passer des tests à Liverpool lorsque Ballou Tabla n’avait que 15 ans.

«C’est notre lumière, à partir de 14-15 ans, on savait qu’il ne serait pas là longtemps. Il a du talent et il va y arriver.»
Andy Kontogiannis, président du Panellinios Montréal FC.

Déjà à l’époque, les grands clubs du vieux-continent avait un œil sur ce talent brut formé au Québec, mais en accord avec sa famille, le jeune homme avait choisi de terminer ses classes avec l’Impact de Montréal.

Une vitrine pour Panellinios
Si Ballou Tabla va dans un premier temps jouer en deuxième division espagnole avec le FC Barcelone B, l’équipe-école du club catalan, ce transfert est déjà une bonne nouvelle pour la petite équipe de Parc-Extension qui bénéficie d’une visibilité sans précédent.

«Ballou nous montre à travers le monde. On a fait quelque chose d’extra avec lui et on peut encore avoir des Ballou, mais on a besoin d’un peu d’aide», confie le responsable du club.

Andy Kontogiannis est notamment un peu amer que l’Impact de Montréal n’ait pas contacté son club pour le féliciter depuis le transfert de Ballou Tabla. Il assure néanmoins qu’il ne réclame rien de son ancien joueur, à part peut-être un petit cadeau qu’il compte lui demander personnellement.

«J’attends un peu pour l’appeler, je veux laisser les choses se calmer. Tout ce que je veux, c’est qu’il nous envoie un chandail pour le club. On va aussi créer un trophée Ballou pour récompenser notre meilleur joueur de l’année», explique le président.

Ballou Tabla a encore du travail avant de marquer de son empreinte le football européen, mais en traversant l’atlantique, il a déjà écrit une page majeure de l’histoire de ce petit club de Parc-Extension.

Histoire

Le Panellinios SC a été structuré en 1996 dans Parc-Extension après la fusion de plusieurs équipes grecques fondées dans les années 70. Ce club qui se veut fièrement ouvert à la diversité et à toute la communauté accueille entre 550 et 600 jeunes par saison et compte trois équipes de niveau triple A. En fusionnant avec le club de futsal du quartier cette année, le Panellinios SC devient le Panellinios Montréal FC.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!