Archives TC Media La résiliation découle de plusieurs irrégularités constatées par les services de l’arrondissement.

Lors du dernier conseil d’arrondissement, les élus ont accepté la résiliation du contrat de remorquage signé en septembre avec la société Neigexpert. Les dirigeants de cette entreprise ne comprennent pas cette décision.

La direction des services de l’arrondissement a expliqué à TC Media que cette décision découlait de plusieurs carences dans la qualité du service offert par cette entreprise ainsi que d’un non-respect de certains articles du devis technique de l’appel d’offres. Le contrat signé au mois de septembre permet la résiliation par la Ville si elle constate des irrégularités.

La direction de Neigexpert se dit surprise et indique avoir seulement reçu des reproches pour un équipement manquant, pour l’absence de l’adresse de l’entreprise sur la porte de ses véhicules, pour un accrochage d’une voiture d’un résident et pour un problème de politesse, mais estime que ces situations ont été réglées.

«On ne met pas des entrepreneurs dehors, sachant qu’ils ont acheté des équipements, simplement parce qu’il manque une adresse sur la porte. C’est disproportionné de la part de la Ville, ils auraient dû nous contacter», regrette Mario Langlais, directeur des opérations de Neigexpert.

Cela fait déjà plusieurs semaines que l’arrondissement a cessé de faire appel à cette société de remorquage suite aux différents problèmes rencontrés. Selon les termes du contrat qui vient d’être résilié, Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension doit s’acquitter des services accomplis par Neigexpert depuis le début de la saison, mais n’a pas à verser de dédommagement.

Du côté de Neigexpert, on assure que leur service est offert dans trois autres arrondissements et qu’il s’agit de la seule situation conflictuelle.

«On travaille dans les mêmes conditions et tout se passe bien. Il y a simplement eu des petits ajustements de début de saison. Avec [Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension], on n’a même pas eu de visite de présaison et après ils nous demandent de nous mettre à jour», déplore M. Langlais.

La direction des services de VSMPE a expliqué que puisque ce contrat de remorquage avait été signé avec d’autres arrondissements, l’information de la résiliation leur avait été transmise. Par ailleurs, un contrat avec une nouvelle société conforme a déjà été signé pour la fin de cette saison et un nouvel appel d’offres sera lancé pour l’hiver prochain.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!